Partage de la Connaissance des Vins et de leurs Terroirs

Étiquette : Domaine Julien Duport

Domaine Julien Duport, Côte-de-Brouilly 2013

Complexe et très sérieux

Un nez sur la réduction, la cerise noire, le pruneau, les épices (poivre de sichuan, piment doux) et l’ambre. Le second nez sera sur la violette, le pruneau, le chocolat, le poivrons et les épices du premier nez avec les effluves de poivres très marquées.

L’attaque en bouche est fluide et puissante, avec beaucoup de densité. L’équilibre est parfait, de la fraicheur, une acidité qui accompagne l’ensemble, des tanins sont présents sans déranger la dégustation. L’allonge sérieuse est très profonde comme l’empreinte finale.

Une cuvée encore très jeune avec de la complexité, à attendre quelques années ou sinon à aérer quelques heures avant, ou tout simplement à carafer une heure avant, un beau vin que j’ai trouvé …

Très bien, n’hésitez pas à découvrir ce vigneron, j’en suis à ma deuxième expérience et jamais déçu, un vin de garde sur des vignes de 100 ans d’âge.

Domaine Julien Duport, Côte-de-Brouilly, « La Boucheratte » 2006

Nez complexe, mais nous percevons tout de même les fruits noirs.

La salivation est très présente, puissante, mais tendre tout de même, avec de la profondeur, la matière est superbe. La mache nous donne un sacré plaisir.

L’équilibre est harmonieux, le fruit avec toutes ces années reste sur la fraicheur. Les tanins soyeux en nombre sont encore bien présents, la colonne vertébrale de ce vin me dit qu’il n’est pas tout a fait à son apogée. Quelques années en cave le bonifieront encore un peu plus. L’acidité est presque absente. Le seul petit reproche que l’on pourrait faire à ce vin serait sa longueur moyenne qui nous emmène pas jusqu’au bout de notre plaisir, mais en tout cas, je l’ai beaucoup apprécié comme tous les adhérents de l’association.

Le vin de la soirée, que c’est bon, un Beaujolais de quelques années. Pour moi, il avait l’air encore très jeune (impressionnant). Je vous recommande ce vigneron, pour tous ceux qui aiment les cuvées très complexes avec de très longues attentes, mais quel bonheur au bout !

Note PCVT : 3,5/5

Ma note : 4,0/5

 Beaujolais , de belles découvertes: Compte-rendu du 16 novembre 2018 14176

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén