Partage de la Connaissance des Vins et de leurs Terroirs

Soirée formation : Région champenoise

Voici un petit retour sur la soirée formation d’hier soir sur le thème Champagne où la soirée s’est très bien déroulée.

Olivier Delorme nous a longuement expliqué l’histoire du champagne, surface du vignoble, production ,nombre de vignerons ainsi bien sûr que les méthodes de vinification champenoise toutes très intéressantes.

La dégustation s’est déroulée  avec le verre habituel et non avec des coupes ou flûtes pour mieux percevoir les arômes et faire tourner le verre.


Nous avons dégusté 7 vins : 

Un Crémant de Loire du Domaine de la Prévôté

de belles notes citronnées et une belle acidité sur ce vin

Robe jaune, reflets or. Belle finesse des bulles. Nez expressif de fruits très mûrs, pomme juteuse, poire qui annonce une belle richesse. En bouche, on retrouve toute cette richesse des fruits, c’est même décuplé ! Ça pousse dans tous les sens avec un grand bonheur. C’est très riche sans aucune lourdeur, les bulles ne font qu’amplifier la sensation


2° Un Champagne Coquillette Carte d’Or Premier Cru

Jolie robe claire et bulle fines.

Nez de fruits frais comme la pomme et la poire.

La bouche est distinguée et précise les éléments du nez poire avec un supplément : l’abricot !

Bref un grand cru !


3° Un Champagne Coquillette Cuvée Diane Blanc de blanc

Saisissant…

Un nez expressif (fleurs et fruits blancs, vanille et fruits secs) pour ce chardonnay de belle origine, puissant et très vif, qui finit sur des notes d’ananas et d’agrumes

Un grand cru…


4° Un Champagne Philippe Fourrier Pinot Meunier

Robe : un beau jaune pâle aux reflets dorés.
Nez : très expressif sur des notes de fruits rouges frais, la cerise, et une touche de pivoine.

Bouche : l’attaque est ronde et droite, fruitée et gourmande, portée par des saveurs de mûres et une pointe de pêche et de prune.
Finale : persistante; un ensemble équilibré.

Avec une acidité très prenante mais pas désagréable…

Très frais.


5° Un Champagne Coquillette Les Clés Blanc de noir Grand Cru

Toujours aussi bon avec une odeur de pain grillé. Elle est due à la fermentation malo-lactique

Un bon champagne, très bien équilibré Nez ouvert pâtissier, poire, potimarron La bouche est ample et joliment acidulée

Stéphane est toujours aussi précis. Bravo


6° Un Champagne Binon-Coquard millésimé 2015

Nez très expressif et gourmand, on retrouve des fruits jaunes bien mûrs presque confits.

Des notes d’abricot sec et de marmelade rendent ce nez très appétant.

En se réchauffant des notes vanillées et d’amande fraiche apportent encore un peu plus de finesse

On retrouve une belle attaque avec une effervescence qui éclate en bouche. Une parfaite adéquation avec le nez sur ces fruits jaunes et la pâte de coing. Il y a une jolie structure avec de légers amers en finale qui laisse une touche salivante.

Excellent avec un côté beurré très agréable.


Une surprise…

Enfin nous avons eu le plaisir de découvrir un Coteaux Champenois, Bouzy rouge millésimé 2015 de la maison Louis Martin,

à base de pinot noir. Assez spécial toutefois au niveau saveur.


Côté participation , nous étions 12 avec Pascal ; c’est le côté un peu décevant puisque deux adhérents  ne sont pas venus sans nous prévenir, nous allons les recontacter pour en connaître les raisons. 

2 autres personnes étaient absentes pour des raisons de santé. Le Covid sévit actuellement et le rangs se dégarnissent…

Première participation de Lola qui a particulièrement apprécié la pédagogie , l’humour et les anecdotes d’Olivier.

De l’avis de tous, la soirée a été une réussite et tout le monde en redemande.

Merci Olivier encore pour cet apprentissage.

Précédent

Présentation – Soirée formation : Champagne

Suivant

Présentation – Soirée Tour de France spécial Fêtes

  1. Jean Michel

    Très belle soirée avec l’apport bien enrichissant d’Olivier Delorme et sa connaissance
    profonde des vins , mais aussi son humour et ses anecdotes qui sont autant d’éléments
    appréciés.
    Les vins de Stéphane Coquillette sont toujours au top , et le millésimé 2015 valait aussi le déplacement
    Belle soirée qui se termine par un Bouzy rouge qui n’a pas fait l:unanimité .

  2. Pascal

    J’ai aimé la narration pleine d’anecdotes et d’humour, de histoire des champagnes, aux descriptions des techniques de fabrication, jusqu’aux accords mets-vins pour faire un vrai diner au champagne avec des bouteilles différentes pour chaque plat. Beaucoup d’anciens de la PCVT etaient en territoire connu avec les crus de Stephane Coquillette, et ils n’ont pas boudé leur plaisir. Les autres champagnes étaient aussi interessants pour decouvrir le cépage pinot meunier, ou les caractéristiques d’un champagne millésimé taillé pour la garde.

    Merci Olivier pour cette belle soirée

  3. Eddy

    Encore beaucoup d’informations très intéressantes sur l’histoire d’un vin mousseux né à Limoux devenu le roi des vins en Champagne mais aussi sur les différentes méthodes de vinification. La partie dégustation était en grande partie gagnée d’avance avec 3 Coquillette ! Mais le Crémant a très bien joué son rôle en nous ouvrant les papilles.
    Pour ma part j’ai trouvé le Coteaux champenois trop particulier, ce n’est pas ma tasse de thé. Merci Olivier Delorme pour ton enthousiasme et le partage de ta passion.

    • Pascal

      Pour le coteaux champenois j’ai trouvé une similitude avec le Trousseau du Jura, beaucoup de fraicheur, relativement peu concentré, sur les fruits rouges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén