Partage de la Connaissance des Vins et de leurs Terroirs

Soirée formation : Le Languedoc-Roussillon

Nous nous sommes intéressés au plus grand vignoble du monde, par sa superficie : Le Languedoc-Roussillon.

Depuis maintenant plusieurs décennies les vignerons de cette région vinicole travaillent à faire oublier les immenses productions de piètre qualité pour soutirer de ce terroir particulier et de ces multiples cépages adaptés au climat méditerranéen, des vins dignes, fiers et des crus remarquables.

Olivier (www.olivier-delorme.fr) nous a expliqué que dans le Languedoc Roussillon les vignerons profitent des libertés accordées aux appellations IGP et VDF pour proposer des vins surprenants, multi-facettes.

Bien qu’il soit intarissable sur l’histoire de ce vignoble et ses cépages, 2 heures non pas suffi à notre formateur pour nous faire connaître toutes les variétés de vins. Néanmoins l’atelier était comme toujours, passionnant ponctué d’anecdotes historiques et personnelles.


Coté dégustation nous avons vraiment été gâtés avec des productions bio :

Blanc : Côtes-du-Roussillon Château de Jau, 2022

  • Rolle, Grenache blanc et Macabeu

La robe est pâle, le premier nez est exquis avec de la pêche et des fleurs blanches. En bouche c’est frais, la pêche blanche domine avec une belle acidité. Très bon (je lui ai mis 8/10).


Rouge : IGP Côtes Catalanes Domaine de Rancy, 2018

  • Le Carignan de Rancy. 100% Carignan.

La cerise kirsch nous saute au nez. En bouche c’est frais, doux, souple avec de légers tanins, une légère amertume en fin. C’est le vin copain, très bon (8/10 aussi).


Rouge : Saint-Chinian Domaine du Landeyran Anar-schiste, 2021

  • Syrah, Grenache et Carignan.

Sur cette année difficile, on sent bien que le vigneron a fait au mieux.

Le vin est bon mais ne reste pas mémorable (6/10).


Rouge : Minervois Domaine Sicard Cuvée Jean-Claude Dreyfus, 2018

  • Grenache, Carignan, Syrah et Mourvèdre

Au nez on sent une grande différence : c’est riche, voire complexe. Beaucoup d’épices.

En bouche les épices explosent. Une belle longueur. C’est un vin qui ne laisse pas indifférent et fera parler les convives. Vraiment très bon (8/10).


Rouge : Faugères Cru CISTUS Château de la Liquière, 2020.

Au nez c’est fort, chargé, on envie de goûter ! En bouche c’est cerise ++.

Excellent (9/10).


Rouge : Côtes-du-Roussillon Villages Latour de France Domaine de Rancy, 2017

  • Grenache, Carignan, Mourvèdre

Au nez, de la framboise, de la cerise, la mie de pain. En bouche c’est complexe, c’est long. Une très légère « madérisation ». C’est très bon (8/10).


Vin doux naturel : Rivesaltes ambré Domaine de Rancy, 2000.

  • Grenache blanc.

Le nez et la bouche sont en phase : miel, caramel, noix, chocolat. On mâche, c’est suave avec un léger boisé.

C’est un dessert à lui tout seul, pas besoin de pâtisserie. On se régale. (Hors compétition).

Précédent

Présentation – Soirée formation : Languedoc-Roussillon

Suivant

Présentation – Soirée Rhône Sud

  1. Jean Michel O

    Très belle soirée avec une palette de vins tous différents
    J’ai vraiment beaucoup aimé le rivesaltes ambre 2000 qui doit être super pour une fin de soirée
    Également le vin du minervois 2018 la cuvée jean Claude Dreyfus qui mérite une place dans la cave

  2. Pascal

    Très belle soirée, effectivement !
    J’ai été conquis par le Minervois du domaine Sicard, qui ferait un superbe accord mets vin, avec une Tajine. Je connais davantage les terrasses du Larzac, mais je vais m’interesser à ce coin là du Languedoc.

  3. LucieS

    Merci pour ce résumé ! une belle découverte des vins du Languedoc Roussillon, tous très différents et très intéressants (l anarschiste était un peu en dessous par rapport aux autres du coup) Et le vin doux, incroyable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén