Un nez floral, sur le jasmin, la rose, les fruits jaunes en compotée, le beurre, la vanille, la fleur de sureau. Le second nez sera tout aussi floral, sur le foin sec, le lichen, avec des arômes lactiques, de la pierre à fusil et de la minéralité.

L’attaque en bouche est vive, tranchante, droite, l’équilibre à ce stade me semble parfait sur une fraicheur assez discrète. Une forte minéralité, une acidité très présente qui étire l’ensemble sur l’allonge et la persistance très profonde, l’empreinte finale est en phase avec le nez. Sensation très saline en fin de bouche.

Un Chablis très minéral et très droit, les amateurs devraient se régaler, j’ai beaucoup aimé, fort potentiel de garde sur cette cuvée.

Très bien +