Date de vendange : 24/10/1996 ;
SR : 8,1 g/l ; AT : 6,6 g/l

Très grande complexité aromatique sur ce vin, le nez est sur la noix de muscade, le caramel, le poivre, les fruits jaunes confits, la mirabelle, la pomme cuite, le tabac blond, la fleur de sureau, le miel, la pierre sèche.

L’attaque est plus souple, avec de la tension tout de même, une tension maitrisée. Ce vin est incroyable, il est surprenant. Nous avons du mal à l’analyser, mais notre curiosité fait que nous y retournons assez vite. Il nous attire. L’équilibre à ce stade est en parfaite harmonie avec une matière très évoluée et une acidité très présente qui accompagne et met en avant l’ensemble.

On sent que cette acidité apporte beaucoup à la matière, pour la maintenir en grande forme et lui donner toute l’énergie nécessaire pour continuer son voyage dans le temps. L’allonge est profonde et interminable, l’empreinte finale est en phase avec le nez.

Un vin racé pour les amateurs éclairés, à ce stade de dégustation, tout le monde n’apprécie pas. Pour moi c’est …

Excellent / Magnifique, certains le comparent avec certains grands vins du Jura.