Nez complexe, entre les fruits noirs et les sous-bois, la salivation est fluide, très élégante, la matière est un délice, l’équilibre est harmonieux, où le fruit joue à cache-cache avec la puissance maitrisée du vin, l’acidité, des tanins très discrets et un fruit bien présent qui accompagnera cette longueur jusqu’à une persistance superbe et délicieuse. Un très joli Moulin à vent qui vous séduira encore pas mal d’années. J’ai beaucoup aimé, de temps en temps je me croyais en Bourgogne.

Note PCVT : 3,4/5

Ma note : 3,5/5

 Beaujolais , de belles découvertes: Compte-rendu du 16 novembre 2018 14175