Nez complexe, sur la fraise des bois, les fruits rouges sucrés, le lard fumé, le charbon de bois, le café torréfié, la rose rouge odorante et la pivoine. Le second nez est floral sur la rose, la fleur de sureau, les épices (la cannelle, le girofle, le poivre, le curcuma), les fruits noirs.

L’attaque en bouche est très sérieuse, assez dense, un peu dur. L’équilibre est parfait sur une fraicheur qui demande du temps pour se libérer. Une acidité qui soutient l’ensemble. Des tanins présents, une pointe d’élevage. L’allonge est assez courte, le vin ne se livre pas trop, la persistance et l’empreinte finale sont en phase avec le nez.

Un vin pas au meilleur de sa forme, laissons lui du temps pour se libérer.

Bien +++ (en l’état)