Nez qui mettra du temps à s’exprimer, c’est assez complexe, sur une compotée de fruits noirs (mure/cerise noire), d’épices, le poivre. Le second nez sera sur le pruneau, la violette, les épices, la compotée de fruits noirs et le fumé.

L’attaque en bouche est fluide, droite, tendue. L’équilibre est parfait, fraicheur très mure et très pure, charnue, acidité assez présente pour apporter de la fraicheur à l’ensemble. Les tanins sont assez présents, une légère amertume, l’allonge est profonde, la persistance et l’empreinte finale en phase avec le nez.

Un vin qui n’a pas donné le meilleur de lui même pendant la dégustation, le potentiel et la structure sont bien là, c est bien fait, attendons.

Bien / Très bien (en l’état)