Nez discret, presque muet.

La salivation est fort présente, envahissante. La matière est un peu brouillon, l’alcool se faisant un peu ressentir. Les tanins sont fort présent et durs. Ca manque un peu de fraicheur.

L’équilibre est cohérent, l’acidité est bien présente, la matière enrobante, manque un peu de fruit. L’élevage est fort présent. La longueur est moyenne, je ressent une légère sensation sucrée sur le bout des lèvres, nous laissant moins de plaisir que les autres vins dégustés lors de cette soirée.

J’ai eu un peu de mal avec ce vin alors que le 2013 était superbe et très accessible en bouche. Je pense qu’il faut laisser beaucoup de temps à ce vin pour qu’il puisse s’épanouir.

Grégoire Bichot.

Note PCVT : 2,4/5

Ma note : 3,0/5

A A la découverte de la Cote de Nuits et la Cote de Beaune , vendredi 22 mars 2019  17882