Merlot en amphore

Nez frais sur les fruits rouges, surtout la framboise, la groseille, le menthol, des arômes floraux, jacinthe et du fumé. Le 2e nez sera sur le végétal, la mousse, le lichen, les champignons, les fruits noirs (cassis).

L’attaque en bouche est assez dense, nous avons plein la bouche, la sensation calcaire, crayeuse, bien présente à tendance à prendre le dessus sur le fruit bien mur, c’est un peu dérangeant. L’équilibre à ce stade est parfait, mais je pense qu’il sera beaucoup mieux dans quelques années. La fraicheur est présente, une acidité bien là pour accompagner le fruit. Les tanins sont souples, la présence du terroir bien trop présente à mon gout. L’allonge est profonde, comme la persistance et l’empreinte finale, la fin de bouche reste assez longtemps en bouche.

Un vin qu’il faut attendre, à revoir d’ici 5 ans, un vin où finesse et fraicheur se retrouveront j’en suis persuadé.

Bien / Très bien (en l’état)