Partage de la Connaissance des Vins et de leurs Terroirs

Catégorie : Côtes-du-Roussilon

Soirée formation : Le Languedoc-Roussillon

Nous nous sommes intéressés au plus grand vignoble du monde, par sa superficie : Le Languedoc-Roussillon.

Depuis maintenant plusieurs décennies les vignerons de cette région vinicole travaillent à faire oublier les immenses productions de piètre qualité pour soutirer de ce terroir particulier et de ces multiples cépages adaptés au climat méditerranéen, des vins dignes, fiers et des crus remarquables.

Olivier (www.olivier-delorme.fr) nous a expliqué que dans le Languedoc Roussillon les vignerons profitent des libertés accordées aux appellations IGP et VDF pour proposer des vins surprenants, multi-facettes.

Bien qu’il soit intarissable sur l’histoire de ce vignoble et ses cépages, 2 heures non pas suffi à notre formateur pour nous faire connaître toutes les variétés de vins. Néanmoins l’atelier était comme toujours, passionnant ponctué d’anecdotes historiques et personnelles.


Coté dégustation nous avons vraiment été gâtés avec des productions bio :

Blanc : Côtes-du-Roussillon Château de Jau, 2022

  • Rolle, Grenache blanc et Macabeu

La robe est pâle, le premier nez est exquis avec de la pêche et des fleurs blanches. En bouche c’est frais, la pêche blanche domine avec une belle acidité. Très bon (je lui ai mis 8/10).


Rouge : IGP Côtes Catalanes Domaine de Rancy, 2018

  • Le Carignan de Rancy. 100% Carignan.

La cerise kirsch nous saute au nez. En bouche c’est frais, doux, souple avec de légers tanins, une légère amertume en fin. C’est le vin copain, très bon (8/10 aussi).


Rouge : Saint-Chinian Domaine du Landeyran Anar-schiste, 2021

  • Syrah, Grenache et Carignan.

Sur cette année difficile, on sent bien que le vigneron a fait au mieux.

Le vin est bon mais ne reste pas mémorable (6/10).


Rouge : Minervois Domaine Sicard Cuvée Jean-Claude Dreyfus, 2018

  • Grenache, Carignan, Syrah et Mourvèdre

Au nez on sent une grande différence : c’est riche, voire complexe. Beaucoup d’épices.

En bouche les épices explosent. Une belle longueur. C’est un vin qui ne laisse pas indifférent et fera parler les convives. Vraiment très bon (8/10).


Rouge : Faugères Cru CISTUS Château de la Liquière, 2020.

Au nez c’est fort, chargé, on envie de goûter ! En bouche c’est cerise ++.

Excellent (9/10).


Rouge : Côtes-du-Roussillon Villages Latour de France Domaine de Rancy, 2017

  • Grenache, Carignan, Mourvèdre

Au nez, de la framboise, de la cerise, la mie de pain. En bouche c’est complexe, c’est long. Une très légère « madérisation ». C’est très bon (8/10).


Vin doux naturel : Rivesaltes ambré Domaine de Rancy, 2000.

  • Grenache blanc.

Le nez et la bouche sont en phase : miel, caramel, noix, chocolat. On mâche, c’est suave avec un léger boisé.

C’est un dessert à lui tout seul, pas besoin de pâtisserie. On se régale. (Hors compétition).

Domaine du Clos des Fées, Côtes-du-Roussillon, « Les Sorcières » rouge 2021

Nez pas trop ouvert, plutôt fermé, sur des fruits noirs et des épices.

L’attaque en bouche confirme le nez, le vin est dans une phase de repos, il ne se libère pas, mais l’ensemble nous laisse prévoir un joli vin.

Soyons patient et attendons le pour des jours meilleurs.

A revoir dans quelques années

Domaine Sol Payre, Côtes-du-Roussillon, « Ivresse des Sens » 2017

Nez très expressif sur les fruits rouges et noirs, notes végétales.

La salivation est fluide, agréable, simple, sans trop de complexité. La matière est plaisante, présente, sans trop de densité.

L’équilibre est cohérent, fruits rouges et noirs bien présents, acidité bien présente, tanins fondus, avec une pointe de réglisse pour enrober le tout. La longueur est moyenne nous laissant une persistance légèrement gouleyante, d’un fruit bien mûr.

Vin de plaisir à consommer dans les 4 années à venir. C’est simple et bon.

Dur dur de passer derrière L’Enclos.

La PCVT : 2,9/5

Ma Note : 2,5/5

Une soirée qui sent les vacances ( Languedoc Roussillon ) 18666

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén