Partage de la Connaissance des Vins et de leurs Terroirs

Catégorie : Saint-Péray

Soirée Passionné: Région Vallée du Rhône Nord

Voici quelques commentaires sur les vins dégustés  lors de notre soirée du 19 janvier consacrée à la vallée du Rhône NORD.

The big match : Maison Laurent Tardieu face à 4 challengers, choisis par Jean Louis Coste.

Il est monté spécialement de Tournon pour cette soirée qu’il a préparé.

C’est un partenaire fidèle depuis la création de la PCVT.

Jean Louis Coste, l’homme qui connaît la vallée du Rhône comme sa poche, est une icône dans la Vallée.

Chaque producteur le connait bien.

Comme il maitrise tous les terrains de jeu en partant du nord au sud, il nous a préparé pour cette soirée un match sur 4 appellations de la vallée du Rhône Nord.

Ces matchs auront lieu sur St Joseph, Cornas, Côte Rôtie et Hermitage.

La soirée sera animée par Juliette et Anne et les dégustations se feront à l’aveugle.

A chaque match, les adhérents voteront pour déterminer le gagnant. 

C’est parti pour 4 heures de compétition sur le millésime 2020 suivi de la dégustation d’un très beau millésime mystère qui se déguste très bien en ce moment


Saint joseph : Ouverture des vins 6 heures avant la dégustation


Domaine du Tunnel St Joseph rouge 2020

Notes olfactives, complexes plaisantes, charmeuses, florales et fruitées, la texture est fluide, élégante, souple, sur des saveurs gustatives de framboise, de mure, de violette, d’épices.

La  longueur et la persistance sont assez longues et profondes

Les tanins sont souples et fruités.

Bref, un saint joseph très agréable, sur le fruit. A déguster dans les 5 prochaines années.


Maison Laurent Tardieu St joseph VV  rouge 2020

Notes olfactives, complexes, concentrées, boisées, agréables, sérieuses.

La texture est fluide, élégante, sérieuse, complexe, fruitée et les saveurs gustatives sont complexes sur la mure, le cassis, la framboise, la réglisse, les épices.

La longueur et la persistance sont très profondes.

Un joli Saint joseph sur des VV, marqué un peu plus sur l’élevage.

A attendre 4 à 5 ans pour mieux l’apprécier.


Résultat du vote

Challenger : 9

Maison Tardieu : 12


Cornas : Ouverture des vins 12 heures avant. Aération lente


Domaine Courbis Cornas « Champelrose »  2020

Notes olfactives plus sérieuses, plus concentrées. La texture est fruitée, dense et charpentée. Les saveurs gustatives sont sur la cerise, la mûre, le cassis, les épices et le cacao. La  longueur est courte et la persistance très profonde. Les tanins et la structure sont assez charpentés.

Joli Cornas assez charmeur sur le fruit avec une structure énergique et musclée.

C’est très bon. Cela se déguste bien et tiendra encore quelques années sans problème.


Maison Laurent Tardieu Cornas 2020

Notes olfactives concentrées, sérieuses, agréables.

La texture est fluide, élégante, charpentée et les saveurs gustatives sont sur la mure framboise, le cassis, les épices, une pointe de violette, la réglisse.

La longueur et la persistance sont  très profondes.

Les  tanins et la structure sont  charpentés.

Un Cornas assez musclé qui est plus porté sur une structure tannique et boisée.

Il va falloir être patient : à oublier 5 à 7 ans minimum


Résultats du vote

Challenger  9

Maison Tardieu  12


Côte Rôtie : Ouverture des vins 12 heures avant. Aération lente


Maison Tardieu Laurent Côte Rôtie 2020

Notes olfactives très agréables, sur la finesse.

C’est très fruité et floral. La texture est fluide, fine, souple, élégante.

Les saveurs gustatives sont très agréables sur la violette, la framboise, la mure, le cassis, les épices, la réglisse et le cacao. La  longueur et la persistance sont  superbes.

C’est  fin et profond et les tanins sont souples.

Superbe équilibre pour ce vin.

Très jolie cuvée, très plaisante, sur sa jeunesse. C’est très agréable à déguster et à boire avant 10 ans


Domaine de Rosier Côte Rôtie « Cœur de rose »  2020

Notes olfactives agréables, élégantes, complexes et fuitées.

La texture est fluide, fine, élégante et les saveurs gustatives sont très agréables sur la mure framboise, le cassis, les épices et le chocolat.

C’est  un peu plus sérieux en bouche.

La longueur et  la persistance sont très profondes et les tanins sont souples et soyeux.

Une très jolie cuvée à attendre.

C’est très bon. A redécouvrir dans  7 ans. Elle ira loin dans le temps. Elle est taillée pour cela.


Résultat du vote

Maison Tardieu ; 10

Challenger : 11


Hermitage


Maison Tardieu Laurent : Hermitage rouge 2020

Notes olfactives sérieuses, concentrées, puissantes.

La texture est fluide ample, puissante, charnue et  les saveurs gustatives sont fort agréables sur la cerise, la mure framboise, le cassis, la violette, les épices, le cacao et une pointe de chocolat.

La longueur et la persistance sont très profondes.

Les tanins et la structure sont très charpentés.

Un joli vin  que l’on déguste avec beaucoup de plaisir.

C’est taillé pour de longues années. Bref, un vin racé.


Domaine du Colombier : Hermitage rouge 2020

Notes olfactives plus serrées, moins généreuses. La texture est fluide, dense puissante et serrée.

Les saveurs gustatives sont sur la cerise, la mûre, le cassis, les épices et le chocolat.

La longueur et la persistance sont très profondes.

Les tanins  et la structure sont assez serrés.

Un vin avec un gros potentiel de garde.

Un vin racé avec une structure très musclée et charpentée. Le terroir de la colline est bien présent.

Il va falloir de longues  années  pour le découvrir et l’apprécier à sa juste valeur. Soyez patient.


Résultat du vote

Maison Tardieu : 13

Challenger : 8


Pour finir cette soirée Jean Louis nous a apporté une Côte Rôtie de la Maison Tardieu pour connaitre l’évolution du vin sur un millésime 2016 ; très joli millésime.

Maison Tardieu Laurent : Côte Rôtie 2016

Notes olfactives plaisantes, complexes, fruitées, florales.

La texture est fluide, fine, souple, élégante.

Les saveurs gustatives sont complexes et agréables, sur la violette, le cassis, la mure, les épices, la réglisse, le poivre et quelques notes de lard.

La longueur est moyenne et la persistance n’est pas trop profonde. Le vin aurait tendance à être à son apogée.

Profitez en avec qu’il ne retombe dans les années à venir.


Voilà une soirée qui se termine autour de quelques agapes. Un grand merci à Jean Louis Coste pour être venu de si loin pour animer cette soirée au coté de Juliette et Anne.

Bravo pour la préparation et l’animation de la soirée.

Les adhérents ont beaucoup apprécié ta venue, Jean-Louis.

Au plaisir de te revoir parmi nous. Tu seras toujours le bienvenu.

Didier

Soirée formation : Région Vallée du rhône

Voici quelques commentaires sur les vins dégustés  lors de notre soirée formation du 10 janvier consacrée à la vallée du Rhône. 6 vins était dégustés dont 2 vins blancs et 4 vins Rouges . 


Saint Peray  blanc, caves de Tain 2022

Vin agréable

Un équilibre subtil de fruits jaunes et de miel.

Une légère acidité, mais surtout un côté ample et un peu gras donnant à l’ensemble un juste  équilibre.


Condrieu, domaine Barou 2021

On perçoit immédiatement des notes de fruits blancs et jaunes mais aussi un côté boisé vanillé et même grillé à la dégustation.

On note un côté beurré car le vin est encore un peu jeune

Il a une faible persistance mais cela reste élégant et très agréable.


Cairanne Cote du Rhône domaine les grands Bois, les trois sœurs 2022

Ce que l’on perçoit  tout de suite, c’est la couleur bien noire due à une  macération, probablement prolongée, avec de fortes notes de cassis et de griottes, mais aussi de poivre et de clous girofle .

En bouche il est  ample avec une légère sucrosité , une petite amertume en fin de bouche qui en fait dans l’ensemble, un vin très équilibré avec une belle persistance .

très bon.


Crozes, Hermitage, 2021 Courbis

Voilà un vin 100%  Syrah et c’est tout à fait logiquement que l’on trouve un nez assez  puissant avec de belles notes de cassis ,de poivre et de fumé.

Une belle persistance aussi.

Toutefois s’agissant d’un 2021, ne pas hésiter  à le boire dés  maintenant.


Ventoux, château Unang, 2018

voilà un des vins les plus agréables de la soirée avec un nez de goudron, voir terreux assez court,

La dégustation est ample et épicé.

C’est probablement le GSM  (grenache, Syrah, Cinsault) qui donne cet équilibre très agréable.


Châteauneuf-du-Pape, le galet des papes, 2019

C’est le clou de la soirée !

on a ici un vin qui titre quand même 15,5°, mais qui malgré cela,  présente un nez léger et fin avec des arômes de fruits noirs ,de poivre et qui est très équilibré et délicat  en bouche.

et tout cela malgré son  taux d’alcool .

De plus  plus son prix de 30 € le rends  extrêmement intéressant .

A siroter par exemple en fin de soirée !!

Domaine du Tunnel, Saint-Peray, « Roussane » blanc 2018

Tout en finesse avec une belle minéralité

Un nez avec du fruit et de la fleur (abricot, tilleul), du miel, de la cire, de la réglisse. Le second nez sera sur le miel, l’abricot, la vanille, la réglisse, le beurre et la noix.

L’attaque est superbe sur la finesse, l’élégance, l’équilibre est parfait sur une belle fraicheur, une belle acidité. L’allonge charmeuse et la persistance sont assez longues, l’empreinte finale est en phase avec le nez.

Un très joli vin avec une belle fraicheur et un bel équilibre sur belle minéralité.

Très bien

Domaine du Tunnel, Saint-Peray, « Marsanne » blanc 2018

Plus riche, mais très bon

Un nez sur les fruits, le miel, la cire, la noix avec des arômes empyreumatiques et des arômes floraux (tilleul, chèvrefeuille, pivoine blanche, acacia). Le second nez sera très prononcé sur les fruits, le beurre, la noix, les fruits à coque et la vanille.

Dans un autre style, l’attaque est plus souple, suave, plus grasse. L’équilibre est parfait sur beaucoup de fraicheur, une acidité très discrète, qui accompagne l’ensemble.

L’allonge et la persistance ample et riche sont assez profondes, l’empreinte finale est en phase avec le nez, c’est très bien mais beaucoup plus ample et massif en bouche.

Très bien

Domaine François Villard, Saint-Peray, « Version » blanc 2018

Très équilibré, tout en finesse

Un nez très floral sur le bois sec, le sous-bois, l’humus, les champignons, le musc, le miel, la cire et un peu de réduction. Le second nez est sur un panier de fruits jaunes bien mûrs avec de belles effluves généreuses, sur la réglisse, l’anis et le miel.

L’attaque est vraiment souple, élégante sur la finesse. L’équilibre est vraiment parfait, une jolie fraicheur se présente à nous, une acidité moins présente accompagne l’ensemble, sur une allonge élégante et une persistance assez profonde. L’empreinte finale est en phase avec le nez, c’est vraiment très fin.

J’adore cette cuvée, c’est vraiment très bien, à ne pas attendre. C’est un vin  d’un plaisir immédiat, avec une belle minéralité, nous avons l’impression des fois d’être en Bourgogne.

Très bien

Domaine Cyril Courvoisier, Saint-Péray, « Rochette » 2017

Nez plutôt discret, légèrement floral.

La salivation est fluide, vif, puis s’apaise au fil de la dégustation. La matière est très agréable avec un joli fruit. Une légère acidité bien intégrée qui maintient le tout, pour nous donner une jolie longueur, avec une légère pointe d’amertume en final.

Deuxième millésime de ce jeune vigneron, à découvrir, une cuvée parfaite pour une première approche des blancs de la région.

Note PCVT : 2,5/5

Ma note : 3,0/5

La vallée du Rhône  Nord ( vendredi 11 janvier 2019 )  Img_2817

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén