Partage de la Connaissance des Vins et de leurs Terroirs

Catégorie : Côtes-du-Rhône Page 1 of 3

Soirée Passionné: Région Vallée du Rhône Sud

Nous nous retrouvons pour une superbe soirée autour des vins de ce superbe domaine dont la notoriété n’est plus à présenter.

Céline Sabon, comme à ses habitudes, nous a gâtés sur la sélection des vins. Nous avions déjà fait une verticale sur les Châteauneuf rouges magnifiques où  nous avions dégusté une mini verticale sur les blancs et une verticale de 5 rouges.

Cette fois-ci, nous aurons d’autres cuvées du domaine et deux mini verticales sur les Châteauneuf  blancs et rouges.

La soirée est animée par Christine et Gérard.

Nous avons invité aussi Rémi Vasseur (sommelier conseil), qui interviendra à chaque vin, pour donner son avis et suggérer un accord mets vins.

Rémi n’est pas venu les mains vides.

Comme tous nos invités, il nous a préparé une surprise pour la fin de la soirée et quelle surprise

Allez c’est parti pour 4 blancs et 6 rouges


Les blancs face à face, une première paire

Domaine du Clos Mont Olivet : Côte du Rhône blanc 2022

Un vin assez agréable sans trop de complexité, avec des notes olfactives discrètes sur le début de la dégustation, plus généreuses ensuite.

En bouche, nous avons des saveurs gustatives de pomme, de pèche, de fruits secs, de fenouil.

La texture est ronde, fraiche, minérale.

La longueur et la persistance sont assez longues et profondes avec un léger gras en milieu de bouche.

Un joli générique qui fait le job.

  • A mettre en apéro ou sur une soirée tapas

Domaine du Clos Mont Olivet : Lirac blanc  2022

Les notes olfactives sont  intenses, très généreuses et plaisantes.

Nous avons hâte de le rencontrer en bouche ;

les saveurs gustatives sont complexes sur les  amandes fraiches, la pèche blanche, l’abricot, la banane et les fruits secs. La texture est souple, grasse et élégante.

La longueur et la persistance sont remarquables.

C’est savoureux, ample, gras.

Un vin remarquable de fraicheur. C’est très bon. Un vin de gastronomie à recommander.

Remi suggère une dorade aux amandes grillées.


Les blancs face à face, deuxième paire

Domaine du Clos Mont Olivet : Châteauneuf du pape blanc 2022

Les notes olfactives sont  intenses, complexes, minérales.

Les saveurs gustatives sont sur des notes d’agrumes, de fruits blancs et des notes briochées.

La texture est fine, élégante, minérale et complexe.

La longueur et la persistance sont très longues et profondes avec une légère sensation saline en fin de bouche.

C’est très bon : Soyez un peu patient, il vous le rendra bien d’ici 7 à 10 ans

Remi imagine un feuilleté.

Domaine du Clos Mont Olivet : Châteauneuf du pape blanc 2013

Nez complexe, dérangeant.

En bouche nous constatons un défaut sur les deux bouteilles. Pas de chance, nous sommes face à des bactéries brettanomyces (gout de Brett) altérant le vin.

On passe notre tour. Cela fait parti de la pédagogie de la dégustation.

C’est comme cela que l’on apprend.

Je pense que l’aération a accéléré les choses.

On passe donc ce vin devenu imbuvable…


Les rouges face à face,  première paire

Domaine du Clos Mont Olivet : Côte du Rhône rouge  VV  2021

Les notes olfactives sont complexes, concentrées. Les saveurs gustatives sont sur le caramel, les fruits rouges, la cerise en compotée, de la framboise, du cassis, des épices et une pointe de réglisse légère.

La texture est pure, souple et élégante. La longueur et la persistance sont moyennes.

Pour le comparer à d’autres millésimes déjà  rencontrés ces dernières années, je trouve qu’il manque de volume et de profondeur.

L’effet millésime est bien là : 2021  est une année compliquée.

Je trouve que cela reste bon et il peut se déguster dès maintenant avec des mets pas trop puissants.

Remi conseille une cote de bœuf  type BBQ.

Domaine du Clos Mont Olivet : Lirac rouge 2018

Les notes olfactives sont florales, intenses, complexes.

Les saveurs gustatives sont très agréables sur de la cerise confiturée, de la pivoine, une pointe de violette et des épices.

La texture est souple, soyeuse, élégante et grasse. La longueur et la persistance sont superbes et profondes.

Le vin est généreux et reste bien en bouche

C’est top à boire des maintenant

Très beau millésime et très beau vin : une réussite

Remi voit aussi une cote de bœuf avec des herbes de Provence.


Domaine du Clos Mont Olivet : Châteauneuf du Pape rouge 2021

Les notes olfactives sont complexes, séduisantes. Les saveurs gustatives sont sur un fruit mur.

Nous retrouvons des fruits rouges, de la framboise, de la cerise, du cassis et des épices.

La texture est pure, élégante, intense et la longueur est longue et profonde.

Belle persistance en bouche sur les épices

C’est très bon. Une belle réussite sur ce millésime.

Un travail remarquable de précision : un vin de vigneron


Les rouges face à face,  seconde paire

Domaine du Clos Mont Olivet : Châteauneuf du Pape rouge 2011

Nez très complexe, sur des arômes de chocolat de cacao très dominateur. Nous les retrouvons sur les saveurs gustatives accompagnées de fruits noirs , de réglisse, de pruneaux.

Par moment, nous retrouvons la complexité d’un vieux  porto.

La texture est ronde, dense, élégante, ample, souple et complexe.

Nous avons un très joli toucher de bouche très élégant. La longueur et la persistance sont très profondes. Un vin qui se déguste bien en ce moment.

Je pense que la garde ne sera pas très longue

Commencez à en profiter des maintenant.

Remi prévoit un gibier aux airelles.

Domaine du Clos Mont Olivet : Châteauneuf du Pape rouge 2007

Nous retrouvons ce millésime deux ans après. Nous constatons que le potentiel est là, que le vin est à son apogée.

Les notes olfactives sont plaisantes, complexes et profondes.

Les saveurs gustatives sont en phase avec le nez. Nous avons du chocolat, du cacao, du caramel, des fruits noirs et rouges dominateurs, des notes d’oranges sanguines par moment, des épices, quelques notes de sous bois et de champignons.

L’ensemble est en phase avec le nez. La texture est dense, souple, élégante, minérale. La longueur et la persistance sont remarquables.

C’est très profond. L’acidité encore présente maintient l’ensemble.

C’est très bon. A ouvrir dès maintenant : il est au top.

Remi pencherait bien pour un fondant au chocolat avec coulis de fraise ou une forêt noire.


Domaine du Clos Mont Olivet : Châteauneuf du Pape rouge « La Cuvée du Papet »  2018

Les notes olfactives sont complexes et généreuses.

C’est très concentré et profond. Les saveurs gustatives sont très concentrées.

Nous avons des fruits noirs en compotée, de la réglisse, du cacao, des épices en quantité. La texture est charnue, élégante, souple.

Le toucher de bouche est remarquable tout en finesse.

La longueur et la persistance sont très très profondes.

Quel vin !

Un vin racé MAGNIFIQUE GRAND VIN

Remi imagine un ceviche de biche


Pour finir cette soirée nous laissons la parole à Rémi, qui organise un petit jeu autour de sa bouteille dégustée à l’aveugle.

  • Il faut trouver l’appellation, le domaine et le millésime.

La dégustation se passera en deux étapes:

1- nous dégusterons le vin seul sur la première gorgée,

2- puis accompagné d’un sablé avec une écorce d’orange confite.

Je me lance dans la dégustation, il n’y a pas à dire, nous sommes sur l’appellation Sauternes. Le nez est complexe, voir très complexe. Ce nez ne m’oriente pas vraiment sur l’appellation.

C’est la bouche qui confirme et valide les saveurs gustatives très jeunes rappelant de grands sauternes.

Nous avons des fruits confits en quantités, des écorces d’oranges, de mandarines, des notes miellées, des épices et des SR en quantité.

La texture est ample, souple, suave, tapissant, envahissante.

Une simple gorgée suffit à nous nourrir.

Tout en vous donnant  de l’émotion, la persistance et la longueur très jeunes sont très profondes et interminables.

C’est grand, quel travail et quelle précision dans ce vin.

Nous sommes face à un grand Sauternes.

Dans la salle, des noms circulent : Guiraud, Climens , Suduirau,  des millésimes : 1996, 1998.

J’ai une petite idée, je me lance dans ce jeu.

Faire la dégustation à l’aveugle n’est pas simple et complexe et faire jouer les autres est facile.

 Mais quand c’est votre tour, ce n’est pas simple.

Je dis  « Sauternes Yquem »  2005 / 2007  pour la jeunesse de la texture.

Rémi dans la salle fait durer le plaisir. Puis vient le verdict et dans la salle, il y a deux bonnes réponses sur trois. Le domaine et l’appellation ont été trouvé et le gagnant repartira avec la bouteille (vide) en souvenir de cette dégustation.

Rémi se dirige vers le gagnant et vient vers moi : en effet, c’est un CHATEAU D’YQUEM SAUTERNES 1997.

C’est la deuxième fois que je rencontre ce domaine et je dois dire que j’ai été très surpris par la jeunesse de cette bouteille.

Les passionnés dans la salle ont tous la banane. Je n’ai jamais vu autant de monde faire des photos d’une bouteille.

REMI, un très grand merci au nom de la PCVT, pour ton apport, ton partage et ta passion du vin. Ton métier confirme ton approche du vin.

Clos du Caillou, Côtes-du-Rhône, « La réserve » rouge 2020

nez : filateur, séduisant, fruité, épicé, très complexe

arômes : nez sur la compotée de fruits rouges, la soupe de fraise, avec des effluves de vanille, de croute de pain, de cacao et de boite à cigare

attaque en bouche : suave, élégante, riche, complexe

équilibre : harmonieux, belle fraicheur complexe, épicée, acidité présente qui apporte de la fraicheur à l’ensemble, tanins souples et soyeux, élevage discret bien intégré

allonge : très longue et profonde

persistance et empreinte finale : remarquable de complexité, quelle souplesse en fin de bouche et quel confort

Mon avis : Magnifique vin, nous sommes sur un velouté de fruits noirs / rouges épicés, accompagné d’une liqueur de fruits rouges et d’une pointe de chocolat. Quel potentiel dans cette cuvée, déjà charmeur dans sa jeunesse, qu’est-ce que cela sera à son apogée. A oublier en cave quelques années. C’est très bon, il devrait plaire aux amateurs de vins éclairés.

Très bien / Excellent

Clos du Caillou, Côtes-du-Rhône, « Les Quartz » rouge 2020

nez : flatteur, puissant, fruité, épicé

arômes : nez épicé avec de beaux arômes de vanille, de caramel, de pivoine, de compotée de fruits noirs. Le second nez sera sur le pruneau, la croûte de pain, la violette, le muguet et le lys très léger. Le nez continuera d’évoluer vers des arômes de menthe douce.

attaque en bouche : dense, puissante, élégante, riche, fruitée, épicée

équilibre : parfait, belle fraicheur complexe épicée, acidité présente qui accompagne l’ensemble, tanins élégants, élevage très bien intégré à l’ensemble

allonge : longue et profonde

persistance et empreinte finale : fraiche, complexe, le vin reste très longtemps en bouche, on salive pas mal

Mon avis : Superbe cuvée, c’est très sérieux et à attendre, sur sa jeunesse il vous séduira, les petits  fruits rouges et noirs se marient à merveille, quelques épices et une pointe de réglisse viennent se rajouter à l’ensemble, dans le futur vous l’adorerez, superbe équilibre entre les cépages et le terroir où l’élégance et la puissance ne font qu’un. Superbe travail.

Très bien ++

Clos du Caillou, Côtes-du-Rhône, « La Réserve » blanc 2021

nez : flatteur, sérieux, complexe, fruité, épicé

arômes : nez sur le beurre, la noix, l’amande, la fleur de jasmin, la poire, le coing, la vanille et les fruits exotiques

attaque en bouche : suave, soyeux, élégante, fruité

équilibre : harmonieux, belle fraicheur complexe épicée, acidité présente qui accompagne l’ensemble, élevage subtil qui accompagne l’ensemble, très joli gras en milieu de bouche, légère sensation saline en fin de bouche

allonge : très longue

persistance et empreinte finale : superbe, belle empreinte sur une belle fraicheur complexe et riche, on salive, très beau confort en bouche, l’umami est au rendez-vous

Mon avis : Superbe vin, c’est très élégant, le toucher de bouche est remarquable, il est très agréable en ce moment dans sa jeunesse. La vanille et le coing se marient à merveille, il possède un fort potentiel de garde, mais n’oublions pas que cette cuvée est issu d’un terroir de Châteauneuf-du-Pape. C’est très bon, surtout soyez patient.

Très bien ++

Clos du Caillou, Côtes-du-Rhône, « Le Bouquet des Garrigues » rouge 2019

nez : puissant, dense, sérieux, frais, sauvage

arômes : joli nez avec des effluves de garrigues, de cassis, de cerise noire. Le second nez sera sur les épices (poivre rose) et le fenugrec

attaque en bouche : puissant, dense, élégant, épicé, fruité

équilibre : parfait, belle fraicheur complexe, acidité présente qui accompagne l’ensemble pour apporter de la fraicheur sur ce millésime solaire, les tanins sont élégants, ça chauffe un peu mais ce n’est pas dérangeant, le palais s’y habitue au fil de la dégustation

allonge : longue, profonde

persistance et empreinte finale : belle persistance sur du sérieux et une belle complexité, l’élégance et la puissance sont au rendez-vous

Mon avis : Tout le charme du sud sont dans cette cuvée, la complexité des fruits noirs, le coté sauvage et la pointe de réglisse donnent toute cette complexité à cette belle cuisine très réussie. Un joli Côtes-du-Rhône, à attendre sur ce millésime, d’ici 5 ans il commencera à vous charmer, un compagnon idéal pour vos repas entre copains, une cuvée que je recommande en attendant les autres cuvées de la gamme, c’est très bon comme d’habitude.

Très bien

Clos du Caillou, Côtes-du-Rhône, « Le Bouquet des Garrigues » blanc 2021

nez : floral, frais, charmeur, fruité, complexe, épicé

arômes : nez élégant et floral avec des effluves de réglisse, d’herbe coupée, accompagnés d’arômes de poire, de coing et d’orange amère

attaque en bouche : fraiche, droite, suave, gourmande, fruitée

équilibre : parfait, belle fraicheur complexe, accompagnée d’une acidité présente qui apporte de la fraicheur et du peps au vin

allonge : assez longue

persistance et empreinte finale : belle persistance sur la fraicheur, le vin reste en bouche, sensation saline en fin de bouche, très beau confort en bouche

Mon avis : superbe vin, très bien fait, quel équilibre, la fraicheur gourmande est au rendez-vous, les agrumes et les fruits blancs et jaunes à noyaux ne font qu’un, c’est complexe et très bon, on y revient assez vite.

Très bien

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén