Partage de la Connaissance des Vins et de leurs Terroirs

Catégorie : Pinot noir

Soirée formation : Région champenoise

Voici un petit retour sur la soirée formation d’hier soir sur le thème Champagne où la soirée s’est très bien déroulée.

Olivier Delorme nous a longuement expliqué l’histoire du champagne, surface du vignoble, production ,nombre de vignerons ainsi bien sûr que les méthodes de vinification champenoise toutes très intéressantes.

La dégustation s’est déroulée  avec le verre habituel et non avec des coupes ou flûtes pour mieux percevoir les arômes et faire tourner le verre.


Nous avons dégusté 7 vins : 

Un Crémant de Loire du Domaine de la Prévôté

de belles notes citronnées et une belle acidité sur ce vin

Robe jaune, reflets or. Belle finesse des bulles. Nez expressif de fruits très mûrs, pomme juteuse, poire qui annonce une belle richesse. En bouche, on retrouve toute cette richesse des fruits, c’est même décuplé ! Ça pousse dans tous les sens avec un grand bonheur. C’est très riche sans aucune lourdeur, les bulles ne font qu’amplifier la sensation


2° Un Champagne Coquillette Carte d’Or Premier Cru

Jolie robe claire et bulle fines.

Nez de fruits frais comme la pomme et la poire.

La bouche est distinguée et précise les éléments du nez poire avec un supplément : l’abricot !

Bref un grand cru !


3° Un Champagne Coquillette Cuvée Diane Blanc de blanc

Saisissant…

Un nez expressif (fleurs et fruits blancs, vanille et fruits secs) pour ce chardonnay de belle origine, puissant et très vif, qui finit sur des notes d’ananas et d’agrumes

Un grand cru…


4° Un Champagne Philippe Fourrier Pinot Meunier

Robe : un beau jaune pâle aux reflets dorés.
Nez : très expressif sur des notes de fruits rouges frais, la cerise, et une touche de pivoine.

Bouche : l’attaque est ronde et droite, fruitée et gourmande, portée par des saveurs de mûres et une pointe de pêche et de prune.
Finale : persistante; un ensemble équilibré.

Avec une acidité très prenante mais pas désagréable…

Très frais.


5° Un Champagne Coquillette Les Clés Blanc de noir Grand Cru

Toujours aussi bon avec une odeur de pain grillé. Elle est due à la fermentation malo-lactique

Un bon champagne, très bien équilibré Nez ouvert pâtissier, poire, potimarron La bouche est ample et joliment acidulée

Stéphane est toujours aussi précis. Bravo


6° Un Champagne Binon-Coquard millésimé 2015

Nez très expressif et gourmand, on retrouve des fruits jaunes bien mûrs presque confits.

Des notes d’abricot sec et de marmelade rendent ce nez très appétant.

En se réchauffant des notes vanillées et d’amande fraiche apportent encore un peu plus de finesse

On retrouve une belle attaque avec une effervescence qui éclate en bouche. Une parfaite adéquation avec le nez sur ces fruits jaunes et la pâte de coing. Il y a une jolie structure avec de légers amers en finale qui laisse une touche salivante.

Excellent avec un côté beurré très agréable.


Une surprise…

Enfin nous avons eu le plaisir de découvrir un Coteaux Champenois, Bouzy rouge millésimé 2015 de la maison Louis Martin,

à base de pinot noir. Assez spécial toutefois au niveau saveur.


Côté participation , nous étions 12 avec Pascal ; c’est le côté un peu décevant puisque deux adhérents  ne sont pas venus sans nous prévenir, nous allons les recontacter pour en connaître les raisons. 

2 autres personnes étaient absentes pour des raisons de santé. Le Covid sévit actuellement et le rangs se dégarnissent…

Première participation de Lola qui a particulièrement apprécié la pédagogie , l’humour et les anecdotes d’Olivier.

De l’avis de tous, la soirée a été une réussite et tout le monde en redemande.

Merci Olivier encore pour cet apprentissage.

Domaine Agathe Bursin, Pinot noir, « Lutzeltal » 2019

Du fruit, encore du fruit, que du fruit

Le premier nez sera sur la tension, des fruits rouges (cerise aigre, groseille, framboise), des épices (poivre, girofle, curcuma) et des arômes floraux (rose, giroflée jaune). Le second nez sera sur le pruneau, la cerise bien mûre, les épices, le pain et les fruits noirs (cassis, mûre), des arômes de colle, de cuir, de sous bois et de réduction.

L’attaque en bouche est ronde, gourmande, fluide, avec beaucoup de fraicheur. L’ensemble est sérieux, l’équilibre à ce stade est parfait, sur de la fraicheur croquante, une belle acidité qui apporte de la fraicheur à l’ensemble, des tanins légers, présents et soyeux.

L’allonge et la persistance sont gourmandes et sérieuses, profondes. L’empreinte finale est en phase avec le nez, des sensations salines viennent se rajouter à l’ensemble, de très légers amer se font ressentir sur la première mise en bouche. Nous percevons à peine l’élevage qui sait vraiment bien fondu dans l ensemble.

Cette  cuvée est superbe, comme d’habitude les pinots noirs sont très appréciés.

Très bien

Domaine Agathe Bursin, Pinot Noir, « Strangenberg » 2016

Nez frais sur les fruits noirs (mûre, cassis).

La salivation est superbe, fluide, élégante, en profondeur.

La matière est souple, suave, tapissante.

L’équilibre est harmonieux, avec une colonne vertébrale à peine ressentie qui maintient le fruit et l’acidité, pour nous donner une belle émotion, sur une longueur persistante et très profonde.

Quel joli vin, je me serais cru en Bourgogne par moment. Sera excellent d’ici 5 ans.

0 SR, 14,5%

Ma note 3,5/5  La PCVT 3,0/5

Alsace : Présentation du domaine Agathe Bursin  Vendredi 14 décembre 2018 Img_2810

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén