Partage de la Connaissance des Vins et de leurs Terroirs

Catégorie : Vouvray

Soirée Initiation à la dégustation

Soirée Œnologique – Cours numéro 1

Olivier Delorme a su captiver l’attention de tous les participants en commençant par mettre en avant que le vin, c’est avant tout une affaire de plaisir.

Nous avons enchaîné sur un test olfactif, un petit flacon d’un arôme synthétique a circulé entre toutes les mains et tous les nez. Il fallait deviner l’arôme … personne n’a trouvé !

En matière de vin, il faut savoir faire passer le plaisir avant le prestige.

Paul Claudel
  • Olivier Delorme nous a donné sa méthode pour déguster. Toutes ses explications, tant sur le vin, le sol, le raisin, l’élevage sont teintées d’humour.

on-parle-vin-avec-olivier-delorme

  • Ce fut un bel aperçu de ce que les ateliers suivants vont nous faire découvrir, plus en détail et de manière plus approfondi.

Alors qu’il m’avait annoncé « on finira à 22H30 max », la soirée s’est étirée jusqu’à 23H15 et personne n’a vu le temps passer.

L’animation est active, interactive, accessible et le jargon est à chaque fois expliqué.

Nous avons dégusté 6 vins :

2 blancs, 3 rouges et 1 pétillant.

La dégustation s’est articulée sur un repas fictif, de l’apéritif au dessert.

Le vin est la partie intellectuelle d’un repas, les viandes et les légumes n’en sont que la partie matérielle.

Alexandre Dumas

Muscadet Domaine de la Pyronnière 2022 

Acidité prononcée mais non agressive,

cette acidité s’atténue au fil de la dégustation pour laisser des arômes d’agrumes prendre le dessus.


Côtes de Provence Le Blanc des Rosés Bastide Castel d’Aille 2022 :

Un blanc non sucré mais « doux sur la langue » qui emplit bien la bouche.

Très plaisant, on y revient pour ses notes fruitées.


Juliénas Les Fouillouses Domaine Bertrand 2021

Un rouge simple mais qui fait le taf.

Robe légère et vin léger sans être banal. Peut-être aurait-il plus de prestance sur un autre millésime ?


Minervois Domaine Sicard 2018 

Quel vin ! Un plaisir sans limite, riche sans être complexe, les papilles se régalent.

Dominante de fruits noirs, cerises, mûres, ..

Le vin copain qui va faire l'unanimité autour d'un barbecue.

Cahors Réserve de l’Aïeul Château Eugénie 2019

Un malbec qui n’a pas à rougir derrière le Minervois.

Un vin puissant élevé en fût.

Finalement à égalité avec le Minervois dans mon tiercé gagnant.


Vouvray brut Domaine Raimbault

Des bulles pour finir.

Ce Vouvray assure son job, il accompagnera un dessert et contrebalancera le sucré avec son acidité.

Sans retourner la tête, le vin est plaisant.

23h30. Nous sortons de la Maison Saint Vincent, Ivre de nouvelles saveurs et de connaissances.

Domaine Huet, Vouvray (pétillant) Brut 2014

Nez très plaisant sur les fruits jaunes (prunes), les fruits blancs (poire), et surtout les pommes cuites.

Une légère oxydation, l’attaque est vive, sur une matière très élégante et souple. Les bulles sont très fines, elles caressent nos papilles.

L’équilibre est en parfaite harmonie, sur une très belle fraicheur légèrement oxydée. L’acidité accompagne l’ensemble, l’allonge est assez longue, l’empreinte finale en phase avec le nez.

Très belle bulle, une valeur sûre.

Très bien

Domaine de la Taille aux Loups, Vouvray, « Clos de Venise » 2007

Nez complexe sur des notes beurrées, de l’amande fraîche, quelques fruits secs, de la poire.

La mise en bouche est tonique, vive, elle réveille les papilles pour cette dégustation.

L’équilibre est tout en harmonie, nous en avons plein la bouche, cela part dans tous les sens. Une belle fraîcheur se retrouve au milieu d’une tension bien maitrisée qui apporte beaucoup de fraîcheur à l ensemble.

Le vin paraît très jeune, l’allonge est très profonde comme l’empreinte finale en phase avec le nez, avec quelques notes salines supplémentaires, pour conclure, pour encore mieux l’apprécier.

Vraiment magnifique, un grand vin qui exprime bien son lieu.

Magnifique

Domaine du Clos Naudin, Vouvray, Brut tradition 2012

Nez frais sur les agrumes (citron), quelques notes boisées.

Dès la mise en bouche, la tension est bien présente.

La matière est très agréable.

L’équilibre est parfait, fraicheur superbe, étirée par une acidité élégante.

Bulles très fines qui vous maintiennent en éveil. Belle salinité, longueur et persistance profondes, nous laissant une belle empreinte en phase avec le nez.

Très bon, très différent du 2011, 2012 est plus tendu.

Note PCVT : 2,9/5

Très bien

Domaine Huet, Vouvray moelleux, « Haut Lieu » 2015

Nez chaleureux et complexe, sur les fruits jaunes, les épices.

La salivation est large, présente, grasse, tapissante, envahissante. Superbe matière avec beaucoup de complexité, l’élégance, la finesse sont au rendez-vous.

L’équilibre impressionnant de précision avec cette acidité qui supporte, tout ce fruit moelleux, sur une longueur très profonde, très persistante, avec cette tension qui accompagne et règle l’empreinte de cet incroyable fruit.

Je dirai de la haute couture viticole !

Note PCVT : 3,4/5

Ma note : 3,5/5

Soirée Val de Loire ( partie i ) Région centre , Touraine ) le vendredi 8 février 2019 Img_2848

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén