Partage de la Connaissance des Vins et de leurs Terroirs

Catégorie : Muscadet Page 1 of 3

Soirée Passionné : Muscadet Domaine Luneau Papin

Voilà un petit moment que je côtoie Marie et Pierre Marie sur les salons.

Dès que j’ai l’occasion, je vais les rencontrer et déguster leurs vins. Et bien nous y sommes, une soirée sur les grands muscadets de garde.

Les crus communaux vont être au programme mais pas que.

Cet atelier a été préparé par notre ami Gérald de Nantes qui fait partie depuis 6 ans du réseau Val de Loire de la PCVT.

 Allez c’est parti pour 10 cuvées pour mieux comprendre le Muscadet.

Pascal et Yves sont aux manettes ce soir pour nous expliquer tout cela.



Deux belles cuvées pour découvrir et apprécier le Muscadet

Muscadet Sèvre et Maine sur Lie   « Le verger » 2022

Une cuvée très agréable en nez

et en bouche sur des notes olfactives primaires et secondaires.Nous sommes sur des agrumes
surtout le citron, une pointe de coing, des notes iodées et minérales.

Les saveurs gustatives sont en phase avec le nez, la texture est ronde, fraiche, tendue avec une jolie longueur et une persistance remarquable sur des notes très salines en fin de bouche.

Un vin bien équilibré. Le vin reste longtemps en bouche avec un joli confort et une sensation umami.

A noter un joli perlant en début de dégustation pas trop gênant, sur la dégustation.

Un joli vin sur la fraicheur. J’aime bien.


muscadet Sèvre et Maine sur Lie    » Vera Cruz  »  2022

Une cuvée sur des notes olfactives plutôt primaire.

Nous retrouvons des fleurs blanches, de l’amande fraiche, de l’iode, de la pierre à fusil et des notes minérales.

Les saveurs gustatives sont en phase avec le nez.

La texture est droite, tendue,minérale.

La longueur et la persistance sont très profondes avec des notes salines en fin de bouche.

Une cuvée très minérale pour amateur de vins très tendus.

J’ai beaucoup aimé.


Deux beaux Muscadets sur la finesse et l’élégance

Muscadet Sèvre et Maine sur Lie   «  Clos de l’allée »  2022

Des notes olfactives généreuses , élégantes  ,sur des arômes, secondaires, primaires ,  sur les agrumes, un zeste de citron, une pointe de coing, d’iode, de pierre à fusil avec quelques épices.

Les saveurs gustatives sont en phase avec le nez.

La texture est ronde, fraiche, élégante sur la finesse.

La longueur est assez  courte mais cela suffit pour l’apprécier.

La persistance est assez profonde.

Quelques notes salines se font ressentir en fin de bouche.

C’est très agréable et quel confort en bouche.

Le vin reste très présent après chaque gorgée. Joli cuvée bien équilibrée


muscadet Sèvre et Maine sur Lie   » Pierres Blanches  »  2022

Nez plaisant sur des notes olfactives, primaires avec une pointe tertiaire sur des notes  de fleurs  blanches, d‘amandes fraiches, des notes  minérales, iodées, de la  pommes granit et quelques épices.

Les saveurs gustatives sont en phase avec le nez.

La texture est minérale, tendue, élégante, tout en finesse.

La longueur et la persistance sont assez profondes.

Quelques notes salines se font ressentir en fin de bouche.

Une jolie cuvée qui nous fait penser à quelques Chablis.

J’ai bien aimé. C’est bien équilibré


Nous passons aux vins  de garde et aux cuvées complexes

Muscadet Sèvre et Maine sur Lie   «  Terre de pierre »  2022

Des notes olfactives complexes sur des aromes primaires et tertiaires.

Nous sommes sur des notes minérales, de pierre à fusil, d’épices.

Les saveurs gustatives sont en phase avec le nez.

La texture est ample, puissante, dense, minérale et épicée.

Quelle énergie dans ce vin.

Très jolie longueur et remarquable persistance. Le vin reste très longtemps en bouche. Un vin très équilibré.

C’est très bon.

  • J’adore : pour moi, le vin de la soirée

Cru communal de Goulaine

muscadet Sèvre et Maine sur Lie    » Excelsior  » 2020

Le nez est complexe généreux, riche, sur des notes olfactives secondaires et tertiaires, sur des aromes de poire,  de coing, d’agrumes, d’épices, d’iode, de pierre à fusil.

Les saveurs gustatives riches sont en phase avec le nez.

La texture est ample, riche, complexe, minérale.

La longueur et la persistance sont assez courtes.

Une cuvée qui demandera un peu de temps pour lui trouver une parfaite harmonie.

Laissons-lui le temps de quelques années.

A revoir d’ici 7 ans. Gros potentiel dans cette cuvée et ce muscadet de garde.


Nous attaquons la cuvée emblématique du domaine avec une mini verticale.

Nous retrouvons une cuvée classique du Muscadet et de garde.

Pierre Marie m’avait prévenu d’ouvrir  en dernière minute et  de voir ce que cela donnera.

Je respecte ces consignes précieuses.

Il avait raison ; cela a été très compliqué.

Pas mal de bouteilles étaient passées et très oxydées pour certaines.

Mais dans notre malheur, nous avons pu en sauver quelques unes.

Cela fait partie de la dégustation et de la pédagogie du monde du vin.


Muscadet Sèvre et  Maine sur Lie   2022

Des arômes olfactifs sur des arômes, secondaires et tertiaires. Nous retrouvons des agrumes, du coing, des épices, de l’iode, de la pierre à fusil.

Les saveurs gustatives sont en phase avec le nez.

La texture est souple, élégante, fraiche, minérale, complexe.

La longueur et la persistance sont assez profondes.

Bel équilibre sur ce vin. Des notes salines se font ressentir en fin de bouche.

Un joli Muscadet de garde.

Mais attention ne pas dépasser les dix ans pour voir où il en est. 


Muscadet Sèvre et Maine sur Lie   2012

Une bouteille sur les deux était très oxydée avec des notes de caramel très prononcées.

 La deuxième a pu, malgré un début d’oxydation, nous dévoiler l’esprit et l’âme de son terroir avec une présence très minérale et une acidité très présente qui donne de l’énergie au vin.

La tension est au rendez vous.

C’est complexe. N’attendez pas avec vos 2012.

Maintenant tout sera une question de chance et de bouchon, bref une loterie.


muscadet Sèvre et  Maine sur Lie     2007

Identique au 2012, une bouteille sur les deux oxydées mais un peu moins que le2012.

Même constat en dégustation : le vin a gardé son âme et son esprit du lieu d’ou il provient.

Sa chair n’est plus présente. C’est assez complexe et un peu plus riche que le 2012.

La minéralité et la tension sont toujours la.

Le vin reste agréable en bouche. Mais l’oxydation reste présente en fin de bouche.

Même constat ; c’est une loterie. On gagne ou on ne gagne pas.


muscadet Sèvre et  Maine sur Lie   2005

Plus de chance avec le 2005. Les deux bouteilles sont au rendez  vous.

Malgré un début d’oxydation légère, le vin a gardé son âme et son esprit. Sa chair n’est plus au rendez vous.

Le vin à ce stade est très vivant avec de l’énergie.

C’est très agréable en bouche. C’est très complexe. La minéralité est présente.

C’est assez riche, ample.

La longueur et la persistance sont assez profondes.

Un vin dans une période tertiaire.

N’attendez pas : pour des amateurs passionnés et éclairés de vieux millésimes.


Voilà une soirée qui se termine avec malheureusement une petite déception sur la mini verticale.

Mais les dégustateurs retiennent surtout l’image du Muscadet sur les autres cuvées.

Une très jolie gamme que nous avons appréciée.

Bravo Pierre Marie et Marie. Un plaisir d’avoir fait découvrir vos vins.

Gérald merci pour  nous les avoir fait parvenir et vive le Muscadet

Oui, il y a de très beaux vins  blancs et de grands terroirs dans cette appellation.

Bravo à Pascal et Yves pour l’animation

Soirée Initiation à la dégustation

Soirée Œnologique – Cours numéro 1

Olivier Delorme a su captiver l’attention de tous les participants en commençant par mettre en avant que le vin, c’est avant tout une affaire de plaisir.

Nous avons enchaîné sur un test olfactif, un petit flacon d’un arôme synthétique a circulé entre toutes les mains et tous les nez. Il fallait deviner l’arôme … personne n’a trouvé !

En matière de vin, il faut savoir faire passer le plaisir avant le prestige.

Paul Claudel
  • Olivier Delorme nous a donné sa méthode pour déguster. Toutes ses explications, tant sur le vin, le sol, le raisin, l’élevage sont teintées d’humour.

on-parle-vin-avec-olivier-delorme

  • Ce fut un bel aperçu de ce que les ateliers suivants vont nous faire découvrir, plus en détail et de manière plus approfondi.

Alors qu’il m’avait annoncé « on finira à 22H30 max », la soirée s’est étirée jusqu’à 23H15 et personne n’a vu le temps passer.

L’animation est active, interactive, accessible et le jargon est à chaque fois expliqué.

Nous avons dégusté 6 vins :

2 blancs, 3 rouges et 1 pétillant.

La dégustation s’est articulée sur un repas fictif, de l’apéritif au dessert.

Le vin est la partie intellectuelle d’un repas, les viandes et les légumes n’en sont que la partie matérielle.

Alexandre Dumas

Muscadet Domaine de la Pyronnière 2022 

Acidité prononcée mais non agressive,

cette acidité s’atténue au fil de la dégustation pour laisser des arômes d’agrumes prendre le dessus.


Côtes de Provence Le Blanc des Rosés Bastide Castel d’Aille 2022 :

Un blanc non sucré mais « doux sur la langue » qui emplit bien la bouche.

Très plaisant, on y revient pour ses notes fruitées.


Juliénas Les Fouillouses Domaine Bertrand 2021

Un rouge simple mais qui fait le taf.

Robe légère et vin léger sans être banal. Peut-être aurait-il plus de prestance sur un autre millésime ?


Minervois Domaine Sicard 2018 

Quel vin ! Un plaisir sans limite, riche sans être complexe, les papilles se régalent.

Dominante de fruits noirs, cerises, mûres, ..

Le vin copain qui va faire l'unanimité autour d'un barbecue.

Cahors Réserve de l’Aïeul Château Eugénie 2019

Un malbec qui n’a pas à rougir derrière le Minervois.

Un vin puissant élevé en fût.

Finalement à égalité avec le Minervois dans mon tiercé gagnant.


Vouvray brut Domaine Raimbault

Des bulles pour finir.

Ce Vouvray assure son job, il accompagnera un dessert et contrebalancera le sucré avec son acidité.

Sans retourner la tête, le vin est plaisant.

23h30. Nous sortons de la Maison Saint Vincent, Ivre de nouvelles saveurs et de connaissances.

Domaine Le Fay d’Homme (Vincent Caille), Muscadet Sèvre et Maine, « Le Seigneur » 2019

Nez pas trop expressif, sur des agrumes, de l’iode.

L’attaque en bouche est droite, vive, tranchante. L’équilibre est parfait, avec une fraicheur très citronnée, une acidité très présente qui apporte de la fraicheur à l’ensemble, et l’étire sur l’allonge. La persistance est assez profonde, l’empreinte finale est très citronnée accompagnée de notes salines, et iodées avec beaucoup de minéralité.

Un Muscadet qui fait le job, pour amateur de vin très tendu.

Bien ++

Domaine Le Fay d’Homme (Vincent Caillé), Muscadet Sèvre et Maine, « Terre de Gabbro » 2017

Nez pas trop expressif, sur des notes de pierres mouillées, d’iode, de notes fumées, de fruits jaunes/blancs, les amandes.

L’attaque est vive, franche, dense. L’équilibre à ce stade est parfait. La fraicheur est présente sans pour autant être très présente. L’acidité est également présente sur une allonge assez moyenne.

L’empreinte finale est assez plaisante mais pas d’une grande profondeur. Il faudra attendre pas mal de temps, en salivant beaucoup, pour entrevoir une certaine profondeur.

Un vin techniquement bien fait. Le terroir austère de Gabbro n’a pas trop dérangé la dégustation. A revoir d’ici quelques années.

Bien ++

Domaine Brégeon, Muscadet Sèvre-et-Maine, « Gorges » 2014

Nez fermé à double tour, même après une belle aération.

Mise en bouche très tendue, droite,  puissante.

L’équilibre se présente sur un équilibre correct, mais la fraicheur ne se fait pas présente et une très forte acidité prend le dessus  surtout sur l allonge et l’empreinte finale qui est tout de même assez profonde. L’acidité tranchante restera très longtemps marquée après la dégustation.

C’est notre deuxième rencontre avec cette cuvée et l’ensemble de la salle n’adhère vraiment pas avec cette cuvée, je pense personnellement qu’il faut le revoir sur  une garde beaucoup plus longue.

Terroir : Gabbro
Sol : Argilo-Siliceux
Cépage : Melon de Bourgogne 100%

Bien (en l’état)

Domaine Pierre Luneau-Papin, Muscadet Sèvre et Maine sur Lie, « L d’Or » 2009

Toute la complexité d’un grand vin de garde, d’un grand muscadet.

Nez superbe et complexe, sur les fruits jaunes les agrumes, d’amandes grillées, presque un nez de Chardonnay.

Mise en bouche magnifique sur la fraîcheur, la rondeur, le vin est racé.

L’équilibre est harmonieux, la fraîcheur est accompagnée d’une belle acidité qui apporte fraîcheur et tension.

La longueur et la persistance sont très profondes.

L’empreinte finale est en phase avec le nez, la texture est sublime, on y retourne assez vite, l’émotion est là. Elle me transporte à la fois dans le Muscadet et à la fois en Bourgogne, souvent nous faisons sur le forum c’est comparaison.

Je le confirme aujourd’hui avec cette cuvée sur un élevage assez court, comparée aux crus communaux qui s’en éloignent vraiment, une cuvée …

Excellente, voire Magnifique

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén