Partage de la Connaissance des Vins et de leurs Terroirs

Catégorie : Muscadet Page 1 of 3

Soirée Initiation à la dégustation

Soirée Œnologique – Cours numéro 1

Olivier Delorme a su captiver l’attention de tous les participants en commençant par mettre en avant que le vin, c’est avant tout une affaire de plaisir.

Nous avons enchaîné sur un test olfactif, un petit flacon d’un arôme synthétique a circulé entre toutes les mains et tous les nez. Il fallait deviner l’arôme … personne n’a trouvé !

En matière de vin, il faut savoir faire passer le plaisir avant le prestige.

Paul Claudel
  • Olivier Delorme nous a donné sa méthode pour déguster. Toutes ses explications, tant sur le vin, le sol, le raisin, l’élevage sont teintées d’humour.

on-parle-vin-avec-olivier-delorme

  • Ce fut un bel aperçu de ce que les ateliers suivants vont nous faire découvrir, plus en détail et de manière plus approfondi.

Alors qu’il m’avait annoncé « on finira à 22H30 max », la soirée s’est étirée jusqu’à 23H15 et personne n’a vu le temps passer.

L’animation est active, interactive, accessible et le jargon est à chaque fois expliqué.

Nous avons dégusté 6 vins :

2 blancs, 3 rouges et 1 pétillant.

La dégustation s’est articulée sur un repas fictif, de l’apéritif au dessert.

Le vin est la partie intellectuelle d’un repas, les viandes et les légumes n’en sont que la partie matérielle.

Alexandre Dumas

Muscadet Domaine de la Pyronnière 2022 

Acidité prononcée mais non agressive,

cette acidité s’atténue au fil de la dégustation pour laisser des arômes d’agrumes prendre le dessus.


Côtes de Provence Le Blanc des Rosés Bastide Castel d’Aille 2022 :

Un blanc non sucré mais « doux sur la langue » qui emplit bien la bouche.

Très plaisant, on y revient pour ses notes fruitées.


Juliénas Les Fouillouses Domaine Bertrand 2021

Un rouge simple mais qui fait le taf.

Robe légère et vin léger sans être banal. Peut-être aurait-il plus de prestance sur un autre millésime ?


Minervois Domaine Sicard 2018 

Quel vin ! Un plaisir sans limite, riche sans être complexe, les papilles se régalent.

Dominante de fruits noirs, cerises, mûres, ..

Le vin copain qui va faire l'unanimité autour d'un barbecue.

Cahors Réserve de l’Aïeul Château Eugénie 2019

Un malbec qui n’a pas à rougir derrière le Minervois.

Un vin puissant élevé en fût.

Finalement à égalité avec le Minervois dans mon tiercé gagnant.


Vouvray brut Domaine Raimbault

Des bulles pour finir.

Ce Vouvray assure son job, il accompagnera un dessert et contrebalancera le sucré avec son acidité.

Sans retourner la tête, le vin est plaisant.

23h30. Nous sortons de la Maison Saint Vincent, Ivre de nouvelles saveurs et de connaissances.

Domaine Le Fay d’Homme (Vincent Caille), Muscadet Sèvre et Maine, « Le Seigneur » 2019

Nez pas trop expressif, sur des agrumes, de l’iode.

L’attaque en bouche est droite, vive, tranchante. L’équilibre est parfait, avec une fraicheur très citronnée, une acidité très présente qui apporte de la fraicheur à l’ensemble, et l’étire sur l’allonge. La persistance est assez profonde, l’empreinte finale est très citronnée accompagnée de notes salines, et iodées avec beaucoup de minéralité.

Un Muscadet qui fait le job, pour amateur de vin très tendu.

Bien ++

Domaine Le Fay d’Homme (Vincent Caillé), Muscadet Sèvre et Maine, « Terre de Gabbro » 2017

Nez pas trop expressif, sur des notes de pierres mouillées, d’iode, de notes fumées, de fruits jaunes/blancs, les amandes.

L’attaque est vive, franche, dense. L’équilibre à ce stade est parfait. La fraicheur est présente sans pour autant être très présente. L’acidité est également présente sur une allonge assez moyenne.

L’empreinte finale est assez plaisante mais pas d’une grande profondeur. Il faudra attendre pas mal de temps, en salivant beaucoup, pour entrevoir une certaine profondeur.

Un vin techniquement bien fait. Le terroir austère de Gabbro n’a pas trop dérangé la dégustation. A revoir d’ici quelques années.

Bien ++

Domaine Brégeon, Muscadet Sèvre-et-Maine, « Gorges » 2014

Nez fermé à double tour, même après une belle aération.

Mise en bouche très tendue, droite,  puissante.

L’équilibre se présente sur un équilibre correct, mais la fraicheur ne se fait pas présente et une très forte acidité prend le dessus  surtout sur l allonge et l’empreinte finale qui est tout de même assez profonde. L’acidité tranchante restera très longtemps marquée après la dégustation.

C’est notre deuxième rencontre avec cette cuvée et l’ensemble de la salle n’adhère vraiment pas avec cette cuvée, je pense personnellement qu’il faut le revoir sur  une garde beaucoup plus longue.

Terroir : Gabbro
Sol : Argilo-Siliceux
Cépage : Melon de Bourgogne 100%

Bien (en l’état)

Domaine Pierre Luneau-Papin, Muscadet Sèvre et Maine sur Lie, « L d’Or » 2009

Toute la complexité d’un grand vin de garde, d’un grand muscadet.

Nez superbe et complexe, sur les fruits jaunes les agrumes, d’amandes grillées, presque un nez de Chardonnay.

Mise en bouche magnifique sur la fraîcheur, la rondeur, le vin est racé.

L’équilibre est harmonieux, la fraîcheur est accompagnée d’une belle acidité qui apporte fraîcheur et tension.

La longueur et la persistance sont très profondes.

L’empreinte finale est en phase avec le nez, la texture est sublime, on y retourne assez vite, l’émotion est là. Elle me transporte à la fois dans le Muscadet et à la fois en Bourgogne, souvent nous faisons sur le forum c’est comparaison.

Je le confirme aujourd’hui avec cette cuvée sur un élevage assez court, comparée aux crus communaux qui s’en éloignent vraiment, une cuvée …

Excellente, voire Magnifique

Domaine Pierre Luneau-Papin, Muscadet Sèvre et Maine, Goulaine « Gula Ana » 2016

Superbe premier millésime.

Nez complexe sur les fruits jaunes, des notes iodées, salines, pierres humides.

Mise en bouche superbe sur la finesse, l’élégance, un joli gras, très bel équilibre sur une fraîcheur massive et une belle acidité qui apporte beaucoup de fraîcheur et d’énergie à cette cuvée.

La longueur et la persistance sont très profondes.

L’empreinte finale est en phase avec le nez, surtout ce qu’il faut retenir c’est cette matière massive, pleine d’énergie, de fraîcheur et d’iode qui va certainement se révéler d’ici de longues années de garde.

Une cuvée excellente qui fait l’unanimité dans le groupe.

Très bien / Excellent (pour l’instant)

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén