Partage de la Connaissance des Vins et de leurs Terroirs

Catégorie : Pouilly-Fuissé

Soirée formation : Vignobles et vins de Bourgogne

Pour cette soirée, je me glisse parmi les participants pour assister à un cours d’Olivier Delorme, que j’ai choisi, pour former nos adhérents et futurs adhérents afin d’apprendre les bases essentielles de l’œnologie.

Ce cours me rappelle mes premières soirées ou je formais, pendant ces 5 dernières années, tous les adhérents qui sont passés à la PCVT.

Je peux confirmer à ceux qui sont avec nous, qu’aujourd’hui, nous leurs avons transmis les bonnes bases.

Donc pour en revenir au cours, les participants ont pu apprendre et découvrir les cinq régions, les appellations, le classement des climats, les cépages, la lecture d’une étiquette et bien d autres choses,

Bref tout ce que doit savoir un néophyte qui démarre, pour découvrir ces régions si convoitées.

Ils ont pu apprendre la différence entre le classement de la Bourgogne (terroirs) et celui du Bordelais (Foncier), qu’ils découvriront plus tard lors d’une soirée.

À travers cette soirée, ils ont appris aussi, les différentes étapes de l’histoire de la Bourgogne, de sa création il y a des millions d’années jusqu à nos jours avec la reconnaissance au patrimoine mondial de l’Unesco.

En gros un cours très complet, riche en informations, pour que le dégustateur soit bien armé pour la suite. Car oui ils seront des consommateurs pour le futur.

Ensuite nous attaquons la dégustation.

Je trouve qu’elle est judicieuse, car nous découvrons les 5 régions, les cépages, l’impact du climat sur les récoltes et le travail du vigneron au chai.

De plus cette dégustation est sur le millésime 2021 (très compliqué). Je le confirmerais plus tard dans mes commentaires de dégustation.

Nous pouvons aussi nous rendre compte du travail avec les élevages et l’importance de celui ci sur ce millésime si compliqué ou toutes les régions ont été impactées.

Je dirais, que pédagogiquement, le dégustateur est bien armé pour le futur.

Bien sûr, on est un peu perdu au départ comme me le diront certains en partant, avec tout ce langage. Mais ils sont tous ravis d’être avec nous.

Cela me conforte dans mon choix d’avoir créer cette association pour notre commune et ses alentours.

L’œnologie abordé comme cela devient une culture que tout le monde peut découvrir, passionné ou pas.

Je pense qu’avec Olivier Delorme, nos adhérents et futur adhérents ont de beaux jours devant eux pour découvrir le monde du vin.   

Ma dégustation n’est pas sévère, mais le constat que 2021 est très compliqué et que les miracles sont rares …

Didier Scanvion

Domaine Geoffroy Chablis 2021

Voici un chablis qui reste quand même un peu minéral, droit, élégant, rond, plaisant, mais qui manque un peu d’énergie.

Les aromes olfactifs sont timides et flatteurs, comme les saveurs gustatives, de fleurs blanches, de pèches blanches, d’agrumes citronné, de beurre, d’amande fraiche.

La persistance en bouche est très moyenne, voir courte.

Le vin ne reste pas en bouche.

Je confirme qu’il faudra le déguster assez vite dans les 3 ans maximum


Domaine Gaillard Pouilly Fuissé 1er Cru « Les crayes »  2021

Ce Pouilly reflète bien ce millésime compliqué.

Nous découvrons toute la difficulté de la maturité de la récolte.

Le vin reste plaisant, un peu rond, léger avec un manque d’énergie.

Les notes olfactives sont assez timides.

Les saveurs gustatives très peu complexes, sur les fleurs blanches et des fruits blancs à noyau avec une légère pointe de minéralité. La persistance en bouche est très courte.

Nous percevons quelques sensations salines.

Bon à boire rapidement dans les 3 ans


Cave des vignerons de Buxy «  mille buis »   Montagny 1er cru «  Les Coeres »  2021

Pour 2021, il s’en sort très bien.

Un vin plaisant, agréable, élégant, gourmand, frais, légèrement gras.

Les aromes olfactifs sont très généreux, séduisants comme les saveurs gustatives, de fruits jaunes, de beurre, d’amandes, de fruits secs.

La persistance est assez longue, et profonde.

Nous avons une belle minéralité et de la fraicheur.

Un beau vin bien fait… cela peut tenir 5 à 7 ans


Domaine Mazilly Meursault «  Les Meurgets »  2021

Ce Meursault est charmeur, élégant, fin, salivant.

Les aromes olfactifs sont complexes et agréables.

Comme les saveurs gustatives, ou le boisé est subtil et élégant, accompagné, de fruits jaunes et blancs, de beurre, de vanille, d’amandes fraiches.

C’est un vin élégant et élancé .il reste bien en bouche

Jolie persistance avec quelques notes salines.

 C’est bien fait et bon, le boisé apporte tout son charme à cette cuvée à déguster maintenant ou dans les 5 à 8 ans.


Pour les blancs, heureusement qu’Olivier avait ciblé les 1 er crus et des élevages subtils sur les deux derniers, car 2021 est vraiment compliqué.

Le conseil que je donnerais, c’est surtout de déguster vos vins avant de les acheter et de visez assez haut en gamme pour les conserver un peu.

Ce ne sera pas un millésime de garde. Ma critique est un peu sévère, mais je reste égal à moi-même, le dégustateur doit être au courant, même quand c’est difficile.

Amis vignerons il y aura des jours meilleurs ou la nature vous aidera


Les rouges

Domaine Mazilly Pommard «  Les Moizons »  2021

Un pommard élégant, léger, qui manque aussi d’énergie et de muscles.

Les aromes olfactifs sont généreux, frais et gourmand,

Les saveurs gustatives agréables, sur la griotte, la framboise.

Des notes d’élevages pas trop marqué.

Ce n’est pas du tout complexe et la persistance reste très limitée et courte.

Le vin est agréable mais ne reste pas en bouche.

Pas de profondeur : oui cela manque cruellement de peps et de muscles, 

On va le boire dans les cinq ans et l appellation qui est sur l étiquette lui donnera un peu plus de charme et de réputation pour les personnes qui le dégusteront


Après plusieurs 2021 dégustés sur plusieurs régions, même constat :  dégustez avant de vous lancer dans vos achats.

Même pour ceux dont vous avez l’habitude, le vin n’est pas un copier /coller !

Il fait cuisiner tous les ans avec ce que la nature nous a donné.

Même les grands chefs ont eu du mal.

Mais les bons commerçants arriveront à tous vendre car la récolte est faible donc rare…


Domaine Guy et Yann Dufouleur  Fixin 1er cru Monopole «  Clos du Chapitre »  2020

C’est 2020 : un peu de réconfort dans cette soirée avec ce Fixin très élégant, fin et puissant.

Nous avons de la mâche.

C’est concentré comme le nez, avec ces aromes olfactifs et ces saveurs gustatives de griottes bien mures, de framboises, de petits fruits noirs, de pivoines.

L’élevage subtil qui accompagne l ensemble, la persistance en bouche est remarquable.

Le vin est profond et généreux.

J’ai adoré.

Belle découverte que ce domaine à creuser…

La garde à tenir est d’au moins 10 ans minimum si vous êtes patient.


Voilà une soirée fort sympathique.

Merci Olivier pour ce cours très éclairées ainsi que pour la justesse de tes mots et ta sincérité face à ce millésime 2021 si compliqué.

Il faudra vite passer à 2022 pour des jours meilleurs

Bravo aux vignerons qui ont pu faire ce qu’ils pouvaient avec ce que la nature leur a donné !

Domaine Thibert, Pouilly-Fuissé, « Vignes Blanches » 2014

Nez porté sur la réduction, le vin commence à peine à se livrer au bout de 20 minutes sur quelques fruits jaunes, du bois jeune.

La mise en bouche est ample, dense, ciselée, bien présente, la matière à ce stade est agréable malgré cette réduction qui frêne l’ensemble à s’éclater sur la fraîcheur.

L’équilibre à ce stade reste correct, la réduction mêlée à une fraîcheur qui a du mal à trouver sa place se fera ressentir sur la longueur et la persistance. Une très forte tension dû à l’acidité se fera plus présente sur la fin de bouche avec beaucoup de profondeur, d’énergie, d’amplitude et des notes salines seront bien plus présentes que dans les autres vins de la soirée.

A ce stade, le vin n’a pas encore dévoilé tout son charme. Seules quelques années ou une très longue aération lui permettront de s’épanouir au plus grand plaisir des dégustateurs avertis.

Très long potentiel de garde à ce stade de dégustation.

Bien en ce moment, Très bien pour plus tard

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Maconnais7.png.

Domaine Barraud, Pouilly-Fuissé, « La Verchère Vieilles Vignes » 2014

Nez très complexe, presque fermé qui se livre tout doucement sur des arômes de fruits jaunes, quelques notes de bois jeunes, quelques notes beurrées.

La mise en bouche est dense, présente.

L’équilibre à ce stade reste parfait. La matière est agréable avec un léger gras, une belle tension mesurée. Il y a de la fraîcheur bien mûre et une acidité bien présente pour accompagner l’ensemble sur la longueur et la persistance.

L’empreinte finale est profonde en phase avec le nez avec une salinité fort présente. En fin de bouche, à mon goût ce vin est encore sur la retenue.

Soit il ne faut pas hésiter à l’aérer, soit l’attendre encore 5 ans au moins. Un vin avec un fort potentiel de garde pour mieux l’apprécier dans quelques années.

Bien en l’état, Très bien je pense plus tard

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén