Partage de la Connaissance des Vins et de leurs Terroirs

Auteur/autrice : Frédéric LAGARRIGUE Page 1 of 6

Soirée Passionné: Domaine Arretxea

C’est  avec un grand plaisir que nous sommes tous autour de ces tables pour découvrir ce domaine.

Pour cette soirée où nous sommes nombreux, Jean Christophe et Jean Pierre sont aux commandes.

Ils ont préparé la soirée que Thérèse et Michel et leurs enfants nous ont confiée.

Oui nous avons de la chance car ces trois dernières années ont été très compliquées pour eux avec le climat.

Chaque année, ils n’ont malheureusement sorti  que 50% de rendement sur le domaine.

La demande est très forte, ils ne peuvent pas satisfaire tout le monde.

Mais, à la PCVT, nous avons eu la chance d’avoir toute la gamme.

Un grand merci à eux.

Voici un petit mot de leur part pour démarrer cette soirée :

Bonjour 

 Merci pour tout ce remarquable travail, qui va éduquer les curieux  et prolonger notre beau métier. Vous êtes des passeurs, indispensables et cela nous touche et nous encourage à continuer dans ce métier passionnant et difficile aussi.

 A bientôt.

 Bien cordialement.

Michel  RIOUSPEYROUS.

Allez c’est parti pour la dégustation

Nous commençons par une gamme de blancs magnifiques


Domaine Arretxea Irouléguy,  Blanc «Hegoxuri »,  2020

Nez très expressif, très agréable, sur des notes olfactives de fleurs blanches, d’agrumes, de fruits jaunes et blancs et une légère pointe miellée.

La texture est élégante, fruitée, ronde, minérale et les saveurs  gustatives sont en phase avec le nez.

La longueur et la persistance sont très profondes avec une sensation saline en fin de bouche.

Le vin reste très longtemps en bouche : quel confort

L’ensemble est porté par une belle tension.

Des amers très agréables qui ne dérangent en rien la dégustation.

C’est très bon et fait l’unanimité dans la salle

Potentiel de garde  important sur 10 ans.

C’est  MAGNIFIQUE


Deux grands vins blancs de garde

Domaine Arretxea Irouléguy,  Blanc «  Grés »,  2020

Nez plaisant, moins expressif, sur des notes olfactives de fruits exotiques, d’agrumes.

La texture est grasse, minérale, serrée, élégante, dense, pleine d’énergie.

Les saveurs gustatives sont en phase avec le nez.

La longueur est assez courte et la persistance assez profonde avec des sensations salines en fin de bouche.

Confort très agréable en bouche, l’ensemble est porté par une acuité assez présente.

Nous avons énormément de tension dans cette cuvée qui possède un très gros potentiel de garde devant elle.

Soyez patient car cette cuvée vous le rendra très bon.

Domaine Arretxea Irouléguy, Blanc  « Schistes »,  2020

Nez très agréable, complexe, sur des notes de fruits exotiques, d’épices, d’agrumes.

La texture est fine, élégante, grasse, minérale, tendre et fruitée. Les saveurs gustatives sont en phase avec le nez, la longueur et la persistance sont très profondes avec des sensations salines en fin de bouche, avec beaucoup de fraicheur et de confort.

Le vin reste très longtemps en bouche et des zestes de citron vert se font ressentir en  fin de bouche au fil de la dégustation.

L’équilibre de ce vin est magnifique : nous sommes face à un grand vin blanc de garde.

C’est MAGNIFIQUE


Le rosé

Domaine Arretxea Irouléguy,  rosé,  2021

Nez complexe, fruité, généreux, sur des notes olfactives d’agrumes (citron), de petits fruits rouges, fraise, cerise et de la rhubarbe.

Les saveurs gustatives sont en phase avec le nez

La longueur est plutôt moyenne comme la persistance qui se montre assez courte.

Je pense que le vin traverse une phase compliquée.

Les marqueurs pour un potentiel de garde me paraissent présents.

Laissons le quelques années en cave et seul l’avenir nous le dira.

N’oublions pas que les vins ont besoin de repos de temps à autre pour repartir plein d’énergie : c’est le cas pour le celui-ci.


Les rouges

L’entrée de gamme et le Dolia sont très intéressants, à comparer par leurs deux élevages différents : la première sur une cuve béton et la deuxième sur des amphores.

Face à face

Domaine Arretxea  Irouleguy, rouge Tradition, 2020

Nez séducteur, plaisant, fruité, sur des notes olfactives de fruits murs, de cassis, de mure, de menthol et d’épices.

La texture est souple, élégante, ronde, gourmande et les saveurs gustatives sont en phase avec le nez.

La longueur est assez persistante et les tanins sont souples.

Cela se déguste déjà bien.

Mais laissons-le en cave encore pendant 5 ans pour mieux l’apprécier plus tard.

Belle cuvée d’entrée de gamme avec une maitrise et une précision de l’assemblage.

Au fil de la dégustation, le cabernet franc se fait ressentir en fin de bouche. J’ai bien aimé.

Domaine Arretxea  Irouleguy, rouge  magnum «  Dolia »,  2020

Nez légèrement chaleureux, plus complexe, sur des notes de petits fruits noirs,  d’épices.

La texture est souple, élégante, ronde, complexe et les saveurs gustatives sont en phase avec le nez.

Elles sont beaucoup plus complexes. La fraicheur épicée est plaisante et présente.

La longueur est assez prolongée, et la persistance plus profonde. Le vin reste plus en bouche avec des tanins souples.

Une cuvée très agréable où quelques amers se font ressentir.

Un vin à attendre 5 ans pour être au top. J’ai bien aimé.


Les grands vins rouges de garde

Deux vins superbes qui dévoilent tout le potentiel de l’appellation.

Deux styles différents : Je dirais le premier plus féminin, le deuxième plus masculin

Domaine Arretxea Irouléguy, rouge « cuvée Haitza »,  2020

Nez fin, élégant, fruité, complexe, sur la compoté de mures, la confiture de cerise noires, les épices.

La texture est fine, élégante, suave, plaisante, minérale.

Quelle pureté dans ce vin.

La longueur et la persistance sont très profondes et les tanins sont souples et élégants

La densité du vin est très maitrisée : quelle précision dans l’assemblage et l’élevage.

C’est déjà très bon mais c’est taillé pour la garde.

Un vin racé que je recommande fortement.

Domaine Arretxea Irouléguy,  rouge «  Burdin Harria »,  2020

Nez très complexe, très concentré, sur des notes gustatives de fruits noirs en compotés, mures, cerises noirs, cassis, du menthol, des épices et du piment.

La texture est charnue, élégante, concentrée, dense.

L’équilibre est superbe.

Le vin est sur une belle structure charpentée tout en étant élégant.

Il y a beaucoup de mâche. La longueur et la persistance sont très profondes et les tanins sont présents et souples.

Il reste très élégant et de légers amers très agréables se mêlent à l’ensemble.

A ce stade, c’est très complexe, sur une fraicheur très concentrée.

Très gros potentiel de garde pour ce vin musclé dans un gant de velours. Superbe et très bon.


Voilà une première partie de soirée qui se termine, la gamme est vraiment superbe.

Nous sentons une progression au fil de la dégustation.

Les blancs sont remarquables.

Nous avons une grande marche entre les deux premiers vins rouges et les deux très grands vins de garde.

Vraiment top pour des amateurs éclairés. Un grand merci à Thérèse, Michel et leurs enfants.

Merci également à Jean-Christophe et Jean-Pierre qui nous ont fait une présentation superbe originale où l’interactif était présent avec un petit quizz sur la soirée et un mur d’image où chacun trouvait un mot pour résumer la soirée vraiment top.


La soirée continue avec des Off de Jean Christophe, de Julien et Fabien

Julien nous fait découvrir

Château la Ressaudie,  Montravel Blanc, 2020

Nez très expressif, sympathique, sur des notes de pèche abricot, d’agrumes, de pamplemousse, de vanille.

La texture est agréable, élégante, ronde, minérale.

Les saveurs gustatives sont en phase avec le nez.

La longueur et la persistance sont assez longues.

Un vin très agréable où l’on retrouve les sauvignons blancs  avec de la fraicheur et un peu moins de minéralité que l’on retrouve plus haut sur les cotes de Bordeaux ou les graves. Assez sympa.

Jean-Christophe, quand à lui nous plonge dans les profondeurs au large de Saint Jean de Luz avec cette cuvée typique du Pays Basque avec ces vieux grenaches plantés à 800 mètres d’altitude. Une fois la cuvée élaborée, on plonge dans la mer  ces bouteilles pour leur élevage.

Le résultat est sympa et étonnant.

Domaine Egiategia  Dena Dela, Vin de France, 2020

Nez plaisant, fruité, très expressif, sur des notes olfactives de fruits frais, de cerises noires, de petits fruits rouges, d’épices, de poivre.

La texture est ronde, souple, élégante, gourmande et les tanins sont fondus.

La longueur et la persistance sont moyennes.

Sensation de cannelle en fin de bouche.

Un vin agréable sans trop de complexité pour un bon moment de plaisir et de curiosité entre amis. Il vous fera parler.

Julien nous fait voyager avec cette cuvée très complexe.

La chair encore présente, l’esprit et l’âme sont bien là au bout de 19 ans de garde, du lieu où est il est né, avec ce superbe Cahors d’un très grand domaine

Château Lagrezete,  magnum «  Cuvée Dame Honneur »,  Cahors, 2005

Nous sommes face à un sacré vin, quel potentiel et quelle jeunesse dans ce magnum ouvert 24 heures avant.

Nez plaisant, complexe et épicé sur des notes olfactives de fruits noirs, de myrtilles, de groseilles, de cassis, de prunes,  des notes de cèdre, de cacao, de vanille, de cuir, de tabac, de violette (léger).

La texture est élégante, dense, charpentée, minérale.

La longueur et la persistance sont très profondes: quelle complexité dans ce vin dont les saveurs gustatives sont en phase avec le nez.

J’aime beaucoup. Avec toute cette complexité, le vin reste pur. Quelle énergie. Un grand Cahors bâtit pour de très longues années avant  de nous laisser faire découvrir l’esprit et l âme d’où il provient. Merci Julien pour ce partage et ce grand vin racé que tu nous as fait découvrir.

Fabien nous fait découvrir une douceur pour finir avec ce magnum de Jurançon.

Quelle merveille et quelle découverte au bout de 36 années de garde

Domaine  Bru Baché «  cuvée Casterasse »  1988

Nez étonnant, sur le nougat, sur le premier nez,  puis ensuite nous retrouvons, du miel, des amandes, de la pistache, des notes de vanille par moment.

La texture est souple, plaisante et très agréable.

Les saveurs gustatives que j’adore sont en phase avec le nez. La longueur et la persistance sont très longues avec tout ce temps passé dans le magnum.

Le vin a gardé un peu de sa chair mais son esprit et son âme sont bien présents.

Un superbe Jurançon qui a su nous donner une émotion le temps d’une très belle soirée sur le sud ouest.

Merci Fabien pour cette émotion.


Un très grand merci pour ces OFF et ces grands moments de dégustations.

Merci pour vos échanges et vos partages pour cette soirée très réussie.

Bravo et merci à toutes et tous

Présentation – Domaine Arretxea

Article mis en avant

Irouleguy vous connaissez ?

C’est  avec un grand plaisir que nous sommes tous autour de ces tables pour découvrir ce domaine.

Pour cette soirée où nous sommes nombreux, Jean Christophe et Jean Pierre sont aux commandes.

Ils ont préparé la soirée que Thérèse et Michel et leurs enfants nous ont confiée.

Soirée formation : Les vins et vignobles de Bordeaux

Une soirée consacrée aux vins et vignobles de Bordeaux ce mercredi 6 mars pour le groupe Formation avec Olivier Delorme (www.olivier-delorme.fr).


La complexité des dénominations, des classements, des régions et sous-régions, des méthodes de vinification ont fait que la soirée s’est terminée plus tardivement qu’à l’accoutumée.

Les connaissances (inépuisables ?) de notre formateur, qui se voulait le plus exhaustif possible, ont rempli une bonne partie de l’atelier avant de démarrer les dégustations.

Mais les 18 participants (une première avec l’effectif Formation au complet ) n’ont pas perdu une miette des informations et anecdotes qu’Olivier nous raconte avec toujours autant d’humour et de passion.

Nous avons compris que l’achat d’une bouteille de Bordeaux est complexe ; outre la renommée du domaine il faut savoir lire l’étiquette pour savoir, par exemple, s’il s’agit d’un vin ou d’un second vin.


Olivier nous a aussi expliqué en détail les différentes périodes qui ont marqué le vignoble bordelais (phylloxera ,classification 1855 et 1955 et ensuite 2012) pour terminer sur la période actuelle de grande récession avec non seulement l’arrachage obligatoire des vignes en quantité importante, mais aussi et surtout les difficultés de vente de la production.


Coté dégustation nous avons découvert 2 blancs suivis de 4 rouges.

A noter l’élevage en futs de chêne quasiment systématique qui donne au vin un gout boisé marqué, ce qui n’est pas forcément du gout de tout le monde


BLANC

Bordeaux Blanc sec, Château Mémoire 2021, Opale.

Bio. Sauvignon (70%) et Sémillon (30%). 2021. Coté boisé marqué.

Bordeaux Blanc moelleux, Cadillac, Château Mémoires, Grains d’or 2021.

Bio. Sauvignon (70%) et Sémillon (30%). Arômes marqués et agréables de marmelade d’orange.


ROUGE

Lalande-de-Pomerol, Domaine du Grand Ormeau 2019.

Merlot, Cabernet Franc et Cabernet-Sauvignon. 2019.

Médoc, Château Le Temple Cru Bourgeois 2016.

Cabernet-Sauvignon, Merlot et Petit Verdot.

Saint-Emilion Grand cru (second vin). Château de Ferrand 2019,

Le différent. Merlot (87%), Cabernet Franc (12%) et Cabernet-Sauvignon (1%).

Saint-Emilion Grand Cru classé. Château de Ferrand 2016.

Merlot. Cabernet Franc et Cabernet-Sauvignon.


Encore une belle soirée riche en informations. Nous sommes ressortis augmentés…

Présentation – Soirée formation : vins et vignobles de Bordeaux

Article mis en avant

Voici un petit retour sur la soirée formation de mercredi soir sur le thème Bordeaux où la soirée s’est très bien déroulée.

Encore une superbe soirée ce mercredi 6 Mars pour le groupe Formation avec Olivier Delorme

Soirée Passionné: Région Vallée du Rhône Sud

Nous nous retrouvons pour une superbe soirée autour des vins de ce superbe domaine dont la notoriété n’est plus à présenter.

Céline Sabon, comme à ses habitudes, nous a gâtés sur la sélection des vins. Nous avions déjà fait une verticale sur les Châteauneuf rouges magnifiques où  nous avions dégusté une mini verticale sur les blancs et une verticale de 5 rouges.

Cette fois-ci, nous aurons d’autres cuvées du domaine et deux mini verticales sur les Châteauneuf  blancs et rouges.

La soirée est animée par Christine et Gérard.

Nous avons invité aussi Rémi Vasseur (sommelier conseil), qui interviendra à chaque vin, pour donner son avis et suggérer un accord mets vins.

Rémi n’est pas venu les mains vides.

Comme tous nos invités, il nous a préparé une surprise pour la fin de la soirée et quelle surprise

Allez c’est parti pour 4 blancs et 6 rouges


Les blancs face à face, une première paire

Domaine du Clos Mont Olivet : Côte du Rhône blanc 2022

Un vin assez agréable sans trop de complexité, avec des notes olfactives discrètes sur le début de la dégustation, plus généreuses ensuite.

En bouche, nous avons des saveurs gustatives de pomme, de pèche, de fruits secs, de fenouil.

La texture est ronde, fraiche, minérale.

La longueur et la persistance sont assez longues et profondes avec un léger gras en milieu de bouche.

Un joli générique qui fait le job.

  • A mettre en apéro ou sur une soirée tapas

Domaine du Clos Mont Olivet : Lirac blanc  2022

Les notes olfactives sont  intenses, très généreuses et plaisantes.

Nous avons hâte de le rencontrer en bouche ;

les saveurs gustatives sont complexes sur les  amandes fraiches, la pèche blanche, l’abricot, la banane et les fruits secs. La texture est souple, grasse et élégante.

La longueur et la persistance sont remarquables.

C’est savoureux, ample, gras.

Un vin remarquable de fraicheur. C’est très bon. Un vin de gastronomie à recommander.

Remi suggère une dorade aux amandes grillées.


Les blancs face à face, deuxième paire

Domaine du Clos Mont Olivet : Châteauneuf du pape blanc 2022

Les notes olfactives sont  intenses, complexes, minérales.

Les saveurs gustatives sont sur des notes d’agrumes, de fruits blancs et des notes briochées.

La texture est fine, élégante, minérale et complexe.

La longueur et la persistance sont très longues et profondes avec une légère sensation saline en fin de bouche.

C’est très bon : Soyez un peu patient, il vous le rendra bien d’ici 7 à 10 ans

Remi imagine un feuilleté.

Domaine du Clos Mont Olivet : Châteauneuf du pape blanc 2013

Nez complexe, dérangeant.

En bouche nous constatons un défaut sur les deux bouteilles. Pas de chance, nous sommes face à des bactéries brettanomyces (gout de Brett) altérant le vin.

On passe notre tour. Cela fait parti de la pédagogie de la dégustation.

C’est comme cela que l’on apprend.

Je pense que l’aération a accéléré les choses.

On passe donc ce vin devenu imbuvable…


Les rouges face à face,  première paire

Domaine du Clos Mont Olivet : Côte du Rhône rouge  VV  2021

Les notes olfactives sont complexes, concentrées. Les saveurs gustatives sont sur le caramel, les fruits rouges, la cerise en compotée, de la framboise, du cassis, des épices et une pointe de réglisse légère.

La texture est pure, souple et élégante. La longueur et la persistance sont moyennes.

Pour le comparer à d’autres millésimes déjà  rencontrés ces dernières années, je trouve qu’il manque de volume et de profondeur.

L’effet millésime est bien là : 2021  est une année compliquée.

Je trouve que cela reste bon et il peut se déguster dès maintenant avec des mets pas trop puissants.

Remi conseille une cote de bœuf  type BBQ.

Domaine du Clos Mont Olivet : Lirac rouge 2018

Les notes olfactives sont florales, intenses, complexes.

Les saveurs gustatives sont très agréables sur de la cerise confiturée, de la pivoine, une pointe de violette et des épices.

La texture est souple, soyeuse, élégante et grasse. La longueur et la persistance sont superbes et profondes.

Le vin est généreux et reste bien en bouche

C’est top à boire des maintenant

Très beau millésime et très beau vin : une réussite

Remi voit aussi une cote de bœuf avec des herbes de Provence.


Domaine du Clos Mont Olivet : Châteauneuf du Pape rouge 2021

Les notes olfactives sont complexes, séduisantes. Les saveurs gustatives sont sur un fruit mur.

Nous retrouvons des fruits rouges, de la framboise, de la cerise, du cassis et des épices.

La texture est pure, élégante, intense et la longueur est longue et profonde.

Belle persistance en bouche sur les épices

C’est très bon. Une belle réussite sur ce millésime.

Un travail remarquable de précision : un vin de vigneron


Les rouges face à face,  seconde paire

Domaine du Clos Mont Olivet : Châteauneuf du Pape rouge 2011

Nez très complexe, sur des arômes de chocolat de cacao très dominateur. Nous les retrouvons sur les saveurs gustatives accompagnées de fruits noirs , de réglisse, de pruneaux.

Par moment, nous retrouvons la complexité d’un vieux  porto.

La texture est ronde, dense, élégante, ample, souple et complexe.

Nous avons un très joli toucher de bouche très élégant. La longueur et la persistance sont très profondes. Un vin qui se déguste bien en ce moment.

Je pense que la garde ne sera pas très longue

Commencez à en profiter des maintenant.

Remi prévoit un gibier aux airelles.

Domaine du Clos Mont Olivet : Châteauneuf du Pape rouge 2007

Nous retrouvons ce millésime deux ans après. Nous constatons que le potentiel est là, que le vin est à son apogée.

Les notes olfactives sont plaisantes, complexes et profondes.

Les saveurs gustatives sont en phase avec le nez. Nous avons du chocolat, du cacao, du caramel, des fruits noirs et rouges dominateurs, des notes d’oranges sanguines par moment, des épices, quelques notes de sous bois et de champignons.

L’ensemble est en phase avec le nez. La texture est dense, souple, élégante, minérale. La longueur et la persistance sont remarquables.

C’est très profond. L’acidité encore présente maintient l’ensemble.

C’est très bon. A ouvrir dès maintenant : il est au top.

Remi pencherait bien pour un fondant au chocolat avec coulis de fraise ou une forêt noire.


Domaine du Clos Mont Olivet : Châteauneuf du Pape rouge « La Cuvée du Papet »  2018

Les notes olfactives sont complexes et généreuses.

C’est très concentré et profond. Les saveurs gustatives sont très concentrées.

Nous avons des fruits noirs en compotée, de la réglisse, du cacao, des épices en quantité. La texture est charnue, élégante, souple.

Le toucher de bouche est remarquable tout en finesse.

La longueur et la persistance sont très très profondes.

Quel vin !

Un vin racé MAGNIFIQUE GRAND VIN

Remi imagine un ceviche de biche


Pour finir cette soirée nous laissons la parole à Rémi, qui organise un petit jeu autour de sa bouteille dégustée à l’aveugle.

  • Il faut trouver l’appellation, le domaine et le millésime.

La dégustation se passera en deux étapes:

1- nous dégusterons le vin seul sur la première gorgée,

2- puis accompagné d’un sablé avec une écorce d’orange confite.

Je me lance dans la dégustation, il n’y a pas à dire, nous sommes sur l’appellation Sauternes. Le nez est complexe, voir très complexe. Ce nez ne m’oriente pas vraiment sur l’appellation.

C’est la bouche qui confirme et valide les saveurs gustatives très jeunes rappelant de grands sauternes.

Nous avons des fruits confits en quantités, des écorces d’oranges, de mandarines, des notes miellées, des épices et des SR en quantité.

La texture est ample, souple, suave, tapissant, envahissante.

Une simple gorgée suffit à nous nourrir.

Tout en vous donnant  de l’émotion, la persistance et la longueur très jeunes sont très profondes et interminables.

C’est grand, quel travail et quelle précision dans ce vin.

Nous sommes face à un grand Sauternes.

Dans la salle, des noms circulent : Guiraud, Climens , Suduirau,  des millésimes : 1996, 1998.

J’ai une petite idée, je me lance dans ce jeu.

Faire la dégustation à l’aveugle n’est pas simple et complexe et faire jouer les autres est facile.

 Mais quand c’est votre tour, ce n’est pas simple.

Je dis  « Sauternes Yquem »  2005 / 2007  pour la jeunesse de la texture.

Rémi dans la salle fait durer le plaisir. Puis vient le verdict et dans la salle, il y a deux bonnes réponses sur trois. Le domaine et l’appellation ont été trouvé et le gagnant repartira avec la bouteille (vide) en souvenir de cette dégustation.

Rémi se dirige vers le gagnant et vient vers moi : en effet, c’est un CHATEAU D’YQUEM SAUTERNES 1997.

C’est la deuxième fois que je rencontre ce domaine et je dois dire que j’ai été très surpris par la jeunesse de cette bouteille.

Les passionnés dans la salle ont tous la banane. Je n’ai jamais vu autant de monde faire des photos d’une bouteille.

REMI, un très grand merci au nom de la PCVT, pour ton apport, ton partage et ta passion du vin. Ton métier confirme ton approche du vin.

Présentation – Soirée Rhône Sud

Article mis en avant

Nous nous retrouvons pour une superbe soirée autour des vins de ce superbe domaine dont la notoriété n’est plus à présenter.

Céline Sabon, comme à ses habitudes, nous a gâtés sur la sélection des vins. Nous avions déjà fait une verticale sur les Châteauneuf rouges magnifiques où  nous avions dégusté une mini verticale sur les blancs et une verticale de 5 rouges.

Page 1 of 6

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén